Jour 11 - Marie à la Croix

Jour 11 - Marie à la Croix

La fidélité de Marie

Comment être fidèle quand il nous est demandé de porter notre croix ? La peur de la croix nous paralyse, nous fait déserter, nous fait renier : c'est Pierre près du feu, qui ne reconnaît pas son maître. La croix met en péril notre fidélité.

Pourquoi cette peur ? Nous regardons la croix, notre croix, notre souffrance, nous ne regardons pas Celui qui est dessus. Notre haine de la souffrance nous fait haïr la croix, et peut-être même Celui qui est dessus.

L'attitude de Marie s'illustre particulièrement à la croix. Il nous est dit qu'Elle est debout auprès de la Croix. Ces deux éléments sont importants :

- Marie est debout : cela signifie qu'Elle n'est pas éloignée du Christ. La croix n'était pas très élevée, on peut atteindre la bouche de Jésus en se servant d'un roseau.

- D'autre part, il nous est dit qu'Elle proche (para). C'est très important, car ce qui nous rend la souffrance insupportable, c'est qu'elle est déshumanisée, c'est qu'il n'y a plus personne, plus de visage.

Or Marie, en restant proche de la croix, proche du Christ, ne voit pas la croix comme un sinistre gibet. Elle y voit Celui qu'Elle aime. De ce fait, il lui est plus facile de ne pas fuir.

 Autrement dit, un des secret de la fidélité, c'est la proximité. Marie reste fidèle parce qu'elle reste proche. La proximité nourrit la fidélité. C'est si important pour que nos proches ne deviennent pas des étrangers, de rester dans leur monde, même quand ils vont mal…

Que le Christ ne soit pas non plus un étranger : cela peut si vite arriver ! cela dépend de la qualité de notre vie spirituelle. Quand on Le regarde, on n'a plus le courage de faire le mal ! Quand on Le regarde, on n'a plus envie de Le quitter.

C'est quand on Le quitte des yeux que l'on peut commencer à s'en aller, c'est quand on Lui a voilé la tête qu'on peut se permettre de Le frapper.

C'est pourquoi Marie nous apprend à demeurer - osciller, partir et revenir est épuisant. Elle nous enseigne que la fidélité nourrit la fidélité !

Prions

« Nous vous choisissons aujourd'hui, ô Marie, en présence de toute la cour céleste pour notre mère et notre reine. Nous vous livrons et consacrons, en toute soumission et amour, nos corps, nos âmes, nos biens intérieurs et extérieurs et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, vous laissant un entier et plein droit de disposer de nous et de tout ce qui nous appartient – sans exception - selon votre bon plaisir, et à la plus grande gloire de Dieu, dans le temps et l'éternité ! Amen ! »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

22 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Un mois pour vivre plus intensément avec Marie !