Facebook Pixel3- Libération - magie et divination, ou décalogue, bonheur... - Hozana
Françoise Breynaert

Françoise Breynaert dans Prière de libération

Publication #3Initialement publiée le 11 septembre 2017

3- Libération - magie et divination, ou décalogue, bonheur...

« Qui nous fera voir le bonheur ? » (Ps 4, 7)

                      Dans le livre du Deutéronome, le décalogue est donné dans la perspective du bonheur, « cet heureux pays » (Dt 1, 35 ; 4, 21 ; 4, 22) ou cette « heureuse montagne » (Dt 3, 25), « afin qu’ils soient heureux » (Dt 5, 29) ou parce que le Seigneur veut « te rendre heureux » (Dt 6, 3).

            La première parole du Décalogue ne consiste pas en un commandement, mais simplement dans le fait d’accueillir l’amour libérateur de Dieu : « Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, de la maison de servitude. » (Dt 5, 6)

            Tout commence dans l’Amour ; les commandements sont les exigences de l’Amour. (Et sans les commandements, ce sont les pulsions et les désirs qui prennent force de loi, jusqu’à la violence institutionnalisée…)

            Viennent d’abord des commandements qui concernent notre relation à Dieu :

-           L’interdit de l’idolâtrie (Dt 5, 7-10)

-           L’interdit de l’hypocrisie (prononcer le nom de Dieu à faux) (5, 8)

-           Le repos hebdomadaire du shabbat « Observe le jour du sabbat pour le sanctifier, comme te l’a commandé le Seigneur, ton Dieu. 13 Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage, 14 mais le septième jour est un sabbat pour le Seigneur ton Dieu. Tu n’y feras aucun ouvrage… » (5, 9-15)

-           Et « Honore ton père et ta mère, comme te l’a commandé le Seigneur ton Dieu, afin que se prolongent tes jours et que tu sois heureux sur la terre que le Seigneur ton Dieu te donne. » (5, 16)

-           « Tu ne tueras pas. » (5, 17)

-           « Tu ne commettras pas l’adultère. » (5, 18)

-           « Tu ne voleras pas. » (5, 19)

-           « Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain. » (5, 20)

-           « Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, tu ne désireras ni sa maison, ni son champ, ni son serviteur ou sa servante, ni son bœuf ou son âne: rien de ce qui est à ton prochain. » (5, 21)

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

1- La prière de libération - introduction

Publication #1Initialement publiée le 9 septembre 2017

2- Prière de libération, passage au désert (marche et repos)

Publication #2Initialement publiée le 10 septembre 2017

28 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader