Parce que tu m'aimes, que ma bouche chante ta louange !

Seizième du temps ordinaire

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

De l'exode :

Dans le désert, toute la communauté des fils d'Israël récriminait contre Moïse et son frère Aaron. Les fils d'Israël leur dirent : « Ah ! Il aurait mieux valu mourir de la main du Seigneur, au pays d'Égypte, quand nous étions assis près des marmites de viande, quand nous mangions du pain à satiété ! Vous nous avez fait sortir dans ce désert pour faire mourir de faim tout ce peuple assemblé ! » […] Le Seigneur dit alors à Moïse : « J'ai entendu les récriminations des fils d'Israël. Tu leur diras : “Au coucher du soleil, vous mangerez de la viande et, le lendemain matin, vous aurez du pain à satiété. Alors vous saurez que moi, le Seigneur, je suis votre Dieu.” » Le soir même, surgit un vol de cailles qui recouvrirent le camp ; et, le lendemain matin, il y avait une couche de rosée autour du camp. Lorsque la couche de rosée s'évapora, il y avait, à la surface du désert, une fine croûte, quelque chose de fin comme du givre, sur le sol. Quand ils virent cela, les fils d'Israël se dirent l'un à l'autre : « Mann hou ? » (ce qui veut dire : Qu'est-ce que c'est ?), car ils ne savaient pas ce que c'était. Moïse leur dit : « C'est le pain que le Seigneur vous donne à manger. » (Ex 16, 1-5.9-15)

De la Parole du jour :

Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord de la mer. Auprès de lui se rassemblèrent des foules si grandes qu'il monta dans une barque où il s'assit ; toute la foule se tenait sur le rivage. Il leur dit beaucoup de choses en paraboles : « Voici que le semeur sortit pour semer. Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger. D'autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n'avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde. Le soleil s'étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché. D'autres sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés. D'autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. Celui qui a des oreilles, qu'il entende ! » (Mt 13, 1-9)

Méditation :

Que ma bouche chante ta louange, Seigneur, car lorsque je récrimine, tu m'écoutes avec patience et bonté, et tu me donnes à profusion tout ce dont j'ai besoin.

Que ma bouche chante ta louange, Seigneur, car tu es celui qui as accompagné Israël dans le désert, à la suite de Moïse. Quand ils avaient faim, tu leurs as donné les cailles et la manne, croûte mystérieuse et délicieuse recouvrant le désert au petit matin.

Que ma bouche chante ta louange, Seigneur, car tu as donné à Moïse la force, le courage et la foi de continuer à t'écouter, pour donner au peuple la Torah et la Loi.

Que ma bouche chante ta louange, Seigneur, car tu es doux et lent à la colère, tu ne tiens pas compte de mes errements et de mes faiblesses, ni de mes tromperies, mais au contraire, tu es une oreille attentive, un conseiller avisé et sûr.

Que ma bouche chante ta louange, Seigneur, car tu sèmes ta parole, partout où tu peux.

Que ma bouche chante ta louange, Seigneur, car tu me préviens, tu m'expliques comment faire grandir ma foi.

Que ma bouche chante ta louange, Seigneur, car tu éloignes de moi les vautours qui veulent manger ta parole pour l'empêcher de donner du fruit.

Que ma bouche chante ta louange, Seigneur, car tu m'éloignes du sol pierreux, afin que je ne finisse pas mort et brûlé par la chaleur du soleil.

Que ma bouche chante ta louange, Seigneur, car tu m'aides chaque jour à m'extirper des ronces qui m'entourent, qui me gênent et qui m'étouffent, parce que tu viens me pardonner, parce que tu m'arraches aux griffes du démon.

Que ma bouche chante ta louange, Seigneur, car tu me donnes une terre fertile et saine, en échange de rien d'autre que de ma foi, de ma fidélité.

Que ma bouche chante ta louange, Seigneur, car tu es avec moi tous les jours de ma vie, et tu me donnes la chance de pouvoir proclamer ton Royaume, ton Évangile, ton amour.

Que ma bouche chante ta louange, Seigneur, car je sais qu'au moment du grand passage, quand il me faudra traverser les ravins de la mort, tu m'accueilleras dans ta plénitude de la vie éternelle.

Parce que tu m'aimes, que ma bouche chante ta louange !

Que ton Nom soit béni, Seigneur, Père, Fils et Saint-Esprit !

Notre Dame de la joie, prie pour nous et notre monde.

Amen.

Frères et sœurs, bien-aimés en Christ, exprimez-vous en commentaires ; ajoutez vos prières, réflexions et méditations, afin que nous puissions échanger dans la paix du Christ !! Je lis chaque jour vos mots, et porte vos intentions dans ma prière.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Te parler tous les jours, Seigneur !