Facebook PixelJour 9 : L'Apôtre des Apôtres - Hozana
La Sainte-Baume

La Sainte-Baume dans Neuvaine à Marie-Madeleine pour aimer Jésus !

Publication #9Initialement publiée le 22 juillet 2017

Jour 9 : L'Apôtre des Apôtres

Jour 9 : L'Apôtre des Apôtres

L'Évangile 

Jn 20, 17-18

Jésus reprend : « Cesse de me tenir, je ne suis pas encore monté vers le Père. Va plutôt trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » Marie Madeleine s'en va donc annoncer aux disciples : « J'ai vu le Seigneur, et voilà ce qu'il m'a dit. »

Lc 24, 9-12

Revenues du tombeau, elles rapportèrent tout cela aux Onze et à tous les autres. C'étaient Marie Madeleine, Jeanne, et Marie mère de Jacques ; les autres femmes qui les accompagnaient disaient la même chose aux Apôtres. Mais ces propos leur semblèrent délirants, et ils ne les croyaient pas. Pierre cependant courut au tombeau ; mais en se penchant, il ne vit que le linceul. Il s'en retourna chez lui, tout étonné de ce qui lui était arrivé.
11-fra-angelico-noli-me-tangere-detail


Méditation

Pour ne pas garder pour soi ce trésor inestimable que le Christ donne à Marie-Madeleine, Jésus l'envoie auprès de ses apôtres. Marie va trouver ses frères et leur dit tout ce que le Christ lui a dit.  Mais les disciples la prennent pour une folle. Ils croient que les paroles de Marie sont des racontars.
Marie-Madeleine, les disciples d'Emmaüs, les onze et Thomas nous font prendre conscience que nous avons beau entendre les anges et ceux qui ont été témoin du Christ ressuscité, tout cela ne nous fait pas croire pour autant à la Résurrection du Christ. Pour croire et vivre la Résurrection, il est primordial de rencontrer personnellement le Seigneur. Il est essentiel qu'il vienne à nous, qu'il se tienne à nos côtés, qu'il nous explique toute les écritures, qu'il nous montre ses plaies, qu'il fractionne le pain. Et même, après l'avoir reconnu et vu une fois, les onze apôtres qui pêchent sur le bord du lac de Galilée ne le reconnaissent pas à la première vue. Il est nécessaire que Jésus leur dise de jeter les filets à droite et qu'ils prennent un bon nombre de poissons pour qu'ils puissent reconnaître en cet homme le Seigneur. 

Et aujourd'hui, comment le reconnaître, comment vient-il à nous? Il est là au plus intime de nos coeurs et tout spécialement chez ceux qui reçoivent le Saint-Esprit au jour de leur baptême. Car en ce jour, Dieu vient demeurer au plus intime de nous-mêmes. Il fait de nous des fils adoptifs, des temples de son Esprit, des membres de son corps qui est l'Eglise. Il est à nos côtés à chaque fois que nous lisons les évangiles et que nous les comprenons, que nos coeurs brûlent à l'écoute de la parole et à son explication. Il est là et se laisse voir à chaque fois que nous célébrons un sacrement et notamment l'eucharistie où nous le reconnaissons à la fraction du pain. Il est là à chaque fois que nous nous laissons toucher par le baume de la miséricorde qui vient guérir les cicatrices dues au péché dans le sacrement de la réconciliation. Il est là à chaque fois que nous aimons notre prochain comme Dieu nous a aimés. 
C'est à l'amour que vous aurez pour les autres qu'ils reconnaîtront que je suis présent et que j'agis en vous et par vous.
Une fois que tous ont reconnu le Christ ressuscité, Jésus les envoie en mission. Il leur dit : “allez enseigner tous les peuples, que l'univers voit le Salut de Dieu.” Allez, parcourez le monde et donnez leur la bonne nouvelle du Salut. Dites-leur ce que je vous ai enseigné. Montrez-leur l'amour de mon Père. Ne gardez pas pour vous ce qui comble vos âmes et vos coeurs. Ne vous inquiétez pas, je serai avec vous, je vous assisterai, je vous accompagnerai car je vous envoie mon Esprit. Je vous donne Pierre comme pasteur de mes brebis. Et vous aussi, sous son autorité, soyez des pasteurs de mon peuple. Avant de partir, priez. 
« Vous allez recevoir une force, celle de l'Esprit-Saint qui descendra sur vous. Vous serez mes témoins jusqu'aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8).
 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Jour 1 - La pécheresse pardonnée

Publication #1Initialement publiée le 14 juillet 2017

Jour 2 - A la suite du Christ

Publication #2Initialement publiée le 15 juillet 2017

Jour 3 : La contemplation, Marthe et Marie

Publication #3Initialement publiée le 16 juillet 2017

35 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader