La Vie

La Vie

a publié dans la communauté Méditez avec un témoin de foiMéditez avec un témoin de foi

Wed May 16 2018 00:30:00 GMT+0200 (CEST)

Méditez avec Emmanuelle Seyboldt

Méditez avec Emmanuelle Seyboldt
loader

Trois conseils d'Emmanuelle Seyboldt pour s'ouvrir aux langages de la foi

Récemment élue présidente de l’Église protestante unie de France, cette pasteure et mère de famille raconte sa rencontre détonante il y a plus de 20 ans avec des paroissiens charismatiques. Et l'ouverture spirituelle qui en a découlé dans sa vie de foi.

 

1. Dites à l'autre qu'il est un trésor
Rassembler une famille ou une communauté, c'est manifester que chacun compte réellement, comme il compte pour Dieu. Dites-le explicitement. Lors de l'une de mes premières prédications en arrivant à Besançon, je l'ai fait : au cours de la prédication, je suis descendue dans l'assemblée et je me suis tournée vers quelques personnes en leur disant, droit dans les yeux : « Vous êtes un trésor. » Marcelle, une paroissienne qui s'assoit toujours au premier rang, en a été particulièrement touchée. Depuis quatre ans, à chaque fois que je la vois, elle m'embrasse et me répète, comme un cadeau qu'elle me rend : « Tu es mon trésor. »

2. Évitez les paroles de jugement
La bienveillance passe par une attention de tous les instants contre les paroles de jugement. Ce qui peut être un effort au début devient vite une habitude vertueuse. Dans ma famille, je reprends souvent les enfants sur ce point : on peut constater des faits mais on ne sait pas toujours pourquoi l'autre a agi ainsi, et c'est aussi à prendre en compte. Pas de paroles négatives, pas de regard méprisant non plus : la communication se fait à tous les niveaux. Vous pouvez être énervé, mais une fois que ce sentiment est passé, essayez de comprendre comment vous pouvez cheminer à nouveau côte à côte.

3. Partagez ensemble une activité
On peut rétablir une confiance rompue en « faisant » ensemble, en construisant une histoire. Cela peut passer par une activité mais aussi, plus prosaïquement, par faire à manger ! Au début de mon second mariage, mes enfants et moi avons découvert une tradition chez mon mari, les soirées crêpes. On ne le faisait jamais chez nous. Peu à peu, mes enfants se sont habitués à cette coutume et ont ajouté des ingrédients de leur choix. Nous avons alors tissé quelque chose. Cela ne sert à rien de faire de grands discours sur le vivre-ensemble, il faut commencer par vivre... ensemble.

 


Une communauté animée par
La Vie,
l'hebdomadaire chrétien d'actualité

Découvrez le magazine en feuilletant ce numéro :

abonnement_lavie_offre1europremiermois

 

 

 

 

 

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie therese
Marie therese place Carcès, il y a 6 mois
Amen !!

    Publications précédentes

    Méditez avec Guy Miel

    Découvrir cette publication

    Méditez avec Karine Grenet

    Découvrir cette publication

    Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies