Grand Rosaire du samedi 22 mai : Mystères Joyeux

Grand Rosaire du samedi 22 mai : Mystères Joyeux


Pour le grand Rosaire de ce samedi 22 mai, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Joyeux.

Si vous souhaitez méditer la version longue des Mystères Joyeux, cliquez ici :

https://hozana.org/t/SCvQh

Rappel

Il n'y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n'êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c'est tout !!!

Mystères Joyeux

1. L'Annonciation et l'Incarnation de Notre Seigneur Jésus-Christ

2. La Visitation

3. La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ à Bethléem

4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)

5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple


Nous pouvons aborder ces Mystères Joyeux en lisant et méditant cet extrait de la prière écrite par saint Alphonse de Liguori : la  Prière d'une âme appelée à la vie religieuse :

« Seigneur, vous avez usé envers moi d'un tel excès de bonté que vous m'avez choisi parmi un si grand nombre d'autres pour vous servir dans votre maison, au milieu de vos plus intimes serviteurs. Je comprends combien j'en suis indigne. Me voilà : Je veux correspondre à tant d'amour, je veux vous obéir. Puisque vous avez été si libéral pour moi que de m'appeler quand je ne vous cherchais pas, quand j'étais si ingrat, ne permettez pas que j'aie envers vous maintenant cette autre ingratitude extrême de vous abandonner, vous qui, pour l'amour de moi, avez donné votre sang et votre vie, et cela pour me rejoindre à un monde où par le passé j'ai perdu si souvent votre grâce et compromis mon salut. Puisque vous m'avez appelé, donnez-moi la force de vous obéir. »

 

Saint Alphonse de Liguori (1696-1787). Issu d'une grande famille napolitaine, il fut un avocat brillant avant de choisir finalement la prêtrise et d'être ordonné à l'âge de 27 ans. Il devint par la suite évêque, puis fondateur de la Congrégation du Très Saint Rédempteur (« Les Rédemptoristes »), reconnue par le Saint-Siège en 1749. Il fut un missionnaire infatigable, mais aussi un grand théologien et un mystique. Il mit au centre de sa spiritualité l'Adoration du Saint-Sacrement, la dévotion à la Vierge Marie et l'oraison (chapelet et oraison contemplative). Il a laissé de nombreux écrits édifiants, dont « Les Gloires de Marie », « L'art d'aimer Jésus-Christ » ou encore « Les visites au Saint-Sacrement ». Docteur de l'Église. Saint Patron des confesseurs, moralistes et théologiens.

1. L'Annonciation et l'Incarnation de Notre Seigneur Jésus-Christ

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 26-38 ; Évangile selon Saint Matthieu 1, 18-24
  • Méditation : Saint François de Sales (1567-1622) : du Duché de Savoie. Évêque de Genève, fondateur de l'Ordre de la Visitation avec sainte Jeanne de Chantal, il fut un des théologiens les plus considérés de son temps. Très charitable, il sut ramener par la douceur un grand nombre de protestants à la foi catholique. Il a laissé de nombreux écrits, dont Introduction à la vie dévote, devenu un immense classique de la spiritualité catholique. Docteur de l'Église (surnommé le « Docteur de l'Amour »). Saint Patron des journalistes et écrivains.


Saint François de Sales, Sermon de profession pour la fête de l'Annonciation, 25 mars 1621 :

« Cette sacrée Vierge fut donc une très parfaite religieuse, ainsi que nous avons dit ; aussi est-elle la particulière protectrice des âmes qui se dédient à Notre-Seigneur. »

Saint François de Sales dans Entretiens (18ème entretien) :

« La bonne vocation n'est autre chose qu'une volonté ferme et constante qu'a la personne appelée, de vouloir servir Dieu en la manière et au lieu auquel la divine Majesté l'appelle; et cela est la meilleure marque que l'on puisse avoir pour reconnaître quand une vocation est bonne. (…) »

  • Prière

Seigneur Jésus, nous Vous prions, par l'intercession de Votre Très Sainte Mère la Vierge Marie et de saint François de Sales, de susciter beaucoup de vocations religieuses et de fortifier les prêtres dans leur vocation !

Cœur Immaculé de Marie, nous vous confions en particulier les personnes appelées à servir Dieu. Priez pour nous qui avons recours à vous ! 

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

2. La Visitation

  • Lecture : Évangile selon Saint Luc 1, 39-56
  • Méditation : Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face, appelée aussi sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, sainte Thérèse de Lisieux ou « La petite Thérèse » (1873-1897) : française. Fille des saints Louis et Zélie Martin, elle entre au Carmel de Lisieux à l'âge de quinze ans et y développe sa spiritualité, une « théologie de la petite voie », au centre de laquelle on trouve simplicité, enfance spirituelle et abandon à Dieu. Elle meurt des suites d'une tuberculose à l'âge de 24 ans. Avant de mourir, elle avait promis de « passer son ciel à faire du bien sur la terre ». Le récit de sa vie, Histoire d'une âme, a connu un succès retentissant, et on ne compte plus les grâces obtenues par son intercession. Docteur de l'Église, Patronne Secondaire de la France, Sainte Patronne des Catholiques de Russie et Sainte Patronne des Missions.


Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, La Vocation de l'Amour, Manuscrit B, Folio 3, Recto :

« Ah ! malgré ma petitesse, je voudrais éclairer les âmes comme les Prophètes, les Docteurs, j'ai la vocation d'être Apôtre... Je voudrais parcourir la terre, prêcher ton nom et planter sur le sol infidèle ta Croix glorieuse, mais, ô mon Bien-Aimé, une seule mission ne me suffirait pas, je voudrais en même temps annoncer l'Évangile dans les cinq parties du monde et jusque dans les îles les plus reculées... (Is 66,19) ».

  • Prière

Seigneur Jésus, nous Vous prions, par l'intercession de Votre Très Sainte Mère la Vierge Marie et de sainte Thérèse de Lisieux, de guider toutes les personnes engagées à Votre service dans des œuvres missionnaires. Donnez-leur la charité, le zèle ardent et le courage nécessaires qui feront d'eux des missionnaires enthousiastes de la Bonne Nouvelle ! 

Cœur Immaculé de Marie, nous vous confions en particulier les missionnaires et les jeunes prêtres. Priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

3. La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ à Bethléem

  • Lectures : Évangile selon saint Luc 2, 1-20 ; Évangile selon Saint Mathieu 2, 1-12
  • Méditation : Vénérable Alfred Pampalon (1867-1896) : né au Québec dans une famille nombreuse dotée d'une foi catholique profonde, il perd sa mère à l'âge de 5 ans. Ordonné prêtre en 1892, il entre chez les Rédemptoristes et se montre dévoué et exemplaire dans son sacerdoce. Atteint de tuberculose, il endure des souffrances terribles sans avoir recours à aucun médicament et sans jamais se plaindre, et meurt à seulement 29 ans. Le père Pampalon aurait offert ses souffrances en échange de la guérison de l'un de ses frères, alors alcoolique. Il avait une grande dévotion pour la Vierge Marie, saint Joseph et sainte Anne, priait le Rosaire tous les jours et plaçait l'Eucharistie au centre de sa vie de chrétien et de prêtre. Patron des alcooliques et des toxicomanes.


Extrait d'une lettre du vénérable Père Alfred Pampalon à son frère Arthur en octobre 1893 :

« Laisse-moi t'exprimer ma grande consolation de voir que tu vis en bon chrétien. Je t'exhorte, cher frère, à continuer, car je ne vois pas d'autres moyens plus propres que celui-là pour surmonter les épreuves qu'il plaît à Dieu de t'envoyer. Ta position est difficile. Aussi je prie ardemment Jésus, Marie, Joseph et la bonne sainte Anne de t'assister, toi, ta femme et tes enfants…

Il est vrai, nous étions riches et maintenant nous voilà pauvres. Qui sait si, avec toute notre richesse, nous aurions gagné le ciel ? … Tu sais comme moi, cher frère, ainsi que ta femme, que le salut de notre âme vaut plus que toutes les richesses… Cependant, tu ne dois pas pour cela cesser de prier Dieu d'améliorer ton sort. Oui, prie beaucoup et fais prier. Je m'unirai à toi de tout cœur, espérant que Jésus, Marie, Joseph et la bonne sainte Anne viendront à ton secours… »

  • Prière

Seigneur Jésus, nous Vous prions, par l'intercession de Votre Très Sainte Mère la Vierge Marie et du vénérable Père Alfred Pampalon, d'aider tous les prêtres et tous ceux souhaitant embrasser le sacerdoce à se détacher des choses matérielles. Donnez-leur le goût de l'exemplarité et faites-en des hommes de prière dotés de bon sens, qui guident et soutiennent efficacement les familles.

Cœur Immaculé de Marie, nous vous confions en particulier les prêtres diocésains. Priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)

  • Lecture : Évangile selon Saint Luc 2, 40-52
  • Méditation : Saint Jean Damascène dit aussi saint Jean de Damas (676-749), moine, prêtre et théologien d'origine syriaque et de langue grecque, il est l'auteur de nombreux écrits (tropaires, hymnes, poèmes…). Soupçonné de trahison par le calife, il eut la main droite tranchée mais à la suite de sa prière devant une icône de la Vierge Marie, il eut la main recollée. Fervent défenseur des icônes en pleine crise iconoclaste, il fut un grand dévot à Marie et développa une véritable théologie mariale. Père de l'Église, saint des Églises Catholique et Orthodoxe, Docteur de l'Église.


Extrait d'une prière de saint Jean Damascène écrite pour son ordination :

« Et maintenant, Seigneur, tu m'as appelé, par l'intermédiaire de ton grand prêtre au service de tes disciples. Donne-moi de dire hardiment ta parole, que la langue de feu de ton Esprit me donne une langue parfaitement libre, et me rende toujours attentif à ta présence. Sois mon berger, Seigneur, et sois avec moi le berger de tes brebis. Amen. »

  • Prière

Seigneur Jésus, nous Vous prions, par l'intercession de Votre Très Sainte Mère la Vierge Marie et de saint Jean Damascène, d'aider les jeunes qui hésitent à se décider en faveur de la prêtrise ! Seigneur, soutenez Vos prêtres afin qu'ils ne craignent plus d'être des signes de contradiction, et que la langue de feu de l'Esprit anime la leur !... 

Cœur Immaculé de Marie, nous vous confions en particulier les diacres et les jeunes hésitant à entrer en religion. Priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple

  • Lecture : Évangile selon Saint Luc 2, 40-52
  • Méditation : Serviteur de Dieu Jean-Jacques Olier, dit « Monsieur Olier » (1608-1657) : prêtre et mystique français, créateur du premier séminaire français, et fondateur de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice. Il rencontra plusieurs grandes figures spirituelles de son temps (saint Vincent de Paul, le Père Charles de Condren), se lia avec la bienheureuse Agnès de Langeac et fut influencé par la pensée de Bérulle. Figure éminente de l'École française de spiritualité, il a été un des artisans les plus importants de la spiritualité sacerdotale. II avait une grande piété mariale et a écrit plusieurs ouvrages de référence, dont le célèbre Vie intérieure de la Très Sainte Vierge.


Serviteur de Dieu Jean-Jacques Olier, Mémoires, 3 (extrait) :

 « Dieu veut se servir de moi pour renouveler son Église en instruisant nombre de prêtres à l'esprit ecclésiastique, qui s'en iront après rendre service à Dieu où il lui plaira les appeler. »

  • Prière

Seigneur Jésus, nous Vous prions, par l'intercession de Votre Très Sainte Mère la Vierge Marie, de faire en sorte que Votre Parole et Votre doctrine soit toujours préservées, et correctement enseignées dans les séminaires et les instituts catholiques. Seigneur, fortifiez les prêtres afin qu'ils continuent de transmettre la vérité aux fidèles !

Cœur Immaculé de Marie, nous vous confions en particulier les séminaristes, ainsi que toutes les personnes formant les futurs religieux et religieuses. Priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 


À la fin de cette série de Mystères, disons avec foi cette courte prière à saint Joseph, patron et protecteur de l'Église : « Glorieux Saint Joseph, vous qui êtes le Protecteur de l'Église, protégez notre Sainte Église ; protégez tous les religieux et consacrés, et priez pour les vocations religieuses et la sanctification des prêtres ! »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

6 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Avec Marie, écrasons la tête du serpent!