Neuvaine pour l'Assomption de Notre Dame: Quatrième jour - Hozana

Neuvaine pour l'Assomption de Notre Dame: Quatrième jour

Neuvaine pour l'Assomption de Notre Dame: Quatrième jour

4ème jour

                    Chers Pastoureaux qui avez été horrifiés par la vision de l’enfer et tellement marqués par les souffrances des âmes damnées, apprenez-nous à mettre en œuvre les deux grands moyens que Notre-Dame vous a indiqués pour sauver les âmes : la consécration à son Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Priez avec nous pour la paix du monde, pour le Saint-Père et pour l’Église. Avec nous, demandez à Dieu de nous préserver de l’enfer et d’attirer toutes les âmes au Ciel.  Aidez-nous à pratiquer la communion réparatrice des premiers samedis du mois que vous n’avez connue qu’en arrivant au Ciel. Priez pour que le pape approuve et recommande cette dévotion et qu’il renouvelle la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie.

 

            Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas, qui ne vous aiment pas.

            Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je Vous adore profondément et je Vous offre les très précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Jésus Christ, présent dans tous tes tabernacles de la terre, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels il est Lui-même offensé. Par les mérites infinis de son très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je vous demande la conversion des pauvres pécheurs.

            Je vous salue Marie pleine de grâce, le seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.  Ainsi soit-il.

            Gloire soit au Père, au Fils et au saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, dans tous les siècles des siècles.  Ainsi-soit-il.

            Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer. Conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui en ont le plus besoin.

 Remarque : Lorsque Jacinthe et François assistaient à la messe, le prêtre faisait une génuflexion dès qu’il avait prononcé les paroles de la consécration, montrant qu’à ce moment précis, c’était bien le corps puis le sang du Christ qui étaient présent sur l’autel, avant de les présenter à l’adoration des fidèles. Après chaque consécration, il faisait une seconde génuflexion.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

85 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader