Méditation du lundi 22 mai 2017 avec le père Louis Lochet - Hozana

Méditation du lundi 22 mai 2017 avec le père Louis Lochet

Méditation du lundi 22 mai 2017 avec le père Louis Lochet

Biographie du père Louis Lochet 

Né en 1914 à Reims, Louis Lochet y est ordonné prêtre en 1938. Pendant 10 ans, il est directeur du grand séminaire ou il enseigne la philosophie et la théologie morale. Puis il exerce son ministère en paroisse rurale pendant 10 ans. Il est alors nommé responsable de la formation des prêtres de son diocèse.

En 1974, les évêques du Burundi l'appellent à venir dans ce pays d'Afrique centrale, meurtrie par une guerre fratricide, pour y fonder un Foyer de Charité, afin d'aider à l'enracinement de la foi. Il accepte et part, à 60 ans, avec une communauté. Plus tard, il aura à jouer un rôle important dans l'Oeuvre des Foyers en crise de croissance. Il se retire au Foyer de Charité de Roquefort-les-Pins ou il décède en 2002.

 

Méditons avec le père Louis Lochet

Voici donc que par la souffrance, nous sommes entrés secrètement dans la troupe innombrable et cachée de ceux qui ont faim et soif, dans la troupe des affamés et dans la maison des pauvres. Nous sommes de ceux qu'aucun bonheur humain ne peut plus rassasier. Mais c'est à ceux-là que Dieu se donne. Les affamés, les assoiffés, il les a comblés de ses biens. Il les a remplis de lui-même.

Voici donc que la souffrance a creusé dans nos coeurs ce vide et cette soif qui sont l'attente de Dieu. Voici donc que la souffrance nous a ouverts à Dieiu et par la même, à la VIE, à la JOIE, à l'éternet bonheur. Voici qu'il faut comprendre enfin que cette déchirure affreuse dans la trame de notre bonheur humain, c'est Dieu même qui s'en est servi pour entrer dans notre vie. Voici que tout cela prend son sens.

C'était donc lui qui nous cherchait, non point pour nous briser, mais pour nous ouvrir, pour nous combler de sa présence et nous faire entrer dans sa joie.

"La souffrance, ouverture à Dieu", revue Offertoire, octobre 1954

 

Pour aller plus loin

Nous avons bien du mal à sanctifier la réussite, la prospérité! Nous nous passons de Dieu. Avez-vous remarqué qu'il en est déjà ainsi, dans l'Ancien Testament, pour le peuple hébreu? Dès qu'il vit en paix, il oublie le Seigneur; alors arrive quelque malheur et "dans leur détresse ils criaient vers le Seigneur; il les a délivrés de leurs angoisses" (Ps107).

Le Seigneur ne veut pas la souffrance mais, de fait, c'est dans la souffrance que nous crions vers lui : elle nous fait toucher notre pauvreté. Alors, Dieu s'en sert "pour entrer dans notre vie" et nous faire entrer dans la sienne.

 

Résolution

Me rappeler les promesses de mon baptême avec ferveur

 

Intention de prière

Pour que Dieu protège et fortifie ceux qui se sont unis ou vont s'unir dans le mariage

 

Pour recevoir un numéro gratuit de Parole et Prière, cliquez-ici !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

3 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6