Jour 3 - Pour les personnes chargées d'accueillir et d'orienter les femmes

Jour 3 - Pour les personnes chargées d'accueillir et d'orienter les femmes

Intention

Prions pour toutes les personnes chargées d'accueillir et d'orienter les femmes dans leur décision de garder ou non leur enfant. Seigneur, aide ces femmes à trouver une oreille attentive à leur douleur, capable de les conseiller, de les soutenir, de les accompagner dans ce choix si difficile. Redonne de la force aux accompagnateurs pour qu'ils soient toujours à l'écoute, bienveillants et disponibles pour guider ces femmes. 

Méditation

"En réalité, on perçoit des signes annonciateurs de cette victoire dans nos sociétés et dans nos cultures, bien qu'elles soient fortement marquées par la « culture de mort ».(...)Malheureusement, ces signes positifs [de la culture de vie] apparaissent difficilement et ils sont mal reconnus, sans doute parce qu'ils ne sont pas l'objet d'une attention suffisante de la part des moyens de communication sociale. Mais beaucoup d'initiatives pour aider et soutenir les personnes les plus faibles et sans défense ont été prises et continuent à l'être, dans la communauté chrétienne et dans la société civile (…). Il y a de nombreux époux qui savent prendre généreusement la responsabilité d'accueillir des enfants comme « le don le plus excellent du mariage ». Bien des centres d'aide à la vie, ou des institutions analogues, sont animés par des personnes et des groupes qui, au prix d'un dévouement et de sacrifices admirables, apportent un soutien moral et matériel à des mères en difficulté, tentées de recourir à l'avortement. On crée et on développe aussi des groupes de bénévoles qui s'engagent à donner l'hospitalité à ceux qui n'ont pas de famille, qui sont dans des conditions particulièrement pénibles (…) les aidant à surmonter des habitudes nuisibles et à revenir à un vrai sens de la vie." (Evangelium Vitae, Jean-Paul II)

Prière


Dieu Un et Trine, Père et Fils et Saint-Esprit, Tu as créé l'homme à ton Image et à ta Ressemblance. Donne-nous la grâce de nous accueillir les uns les autres comme des frères et des sœurs à aimer. Donne-nous de nous émerveiller devant ce que chacun apporte d'unique. Tu as voulu que nous prenions soin les uns des autres. Toi, Jésus, notre Seigneur, Tu t'es fait pour nous tous le bon Samaritain. Tu nous as pris sur tes épaules et Tu nous as conduits à l'hôtellerie où nous pouvons refaire nos forces. Donne à tous les baptisés de s'ouvrir à la Vie. Éclaire-nous pour que nous sachions prendre les initiatives qui s'imposent et imaginer les institutions nécessaires au soutien de la Vie fragile ou mise en danger. Seigneur, Esprit-Saint, inspire-nous. Que nous puissions insuffler dans notre culture la joie de servir la vie de tout être humain ! Amen !

 « Prière pour s'ouvrir au respect de la Vie », distribuée à la Cathédrale Notre-Dame de Paris, le 27 mai 2010 

1 Notre Père - 10 Je vous salue - 1 Gloire au Père

Témoignage du Jour

Lena (23 ans) a pu imaginer une vie possible avec un bébé avec l'aide d'une assistance sociale.

Comme vous, je me suis posé la question de l'avortement. C'est assez difficile d'en témoigner. Je pensais avorter car ma grossesse n'était pas attendue et que j'étais étudiante, il me restait largement le temps de le faire car je n'en étais qu'à 6 semaines de grossesse, mais j'avais mal au cœur rien que d'y penser, alors j'ai finalement gardé mon bébé. (...) C'était très difficile de prendre une décision. (...) A peine j'ai su que j'étais enceinte, je me suis rendue chez le généraliste pour avoir des informations (...) J'y suis allée la boule au ventre et, en réalité, le médecin m'a bien accueillie, m'a dit de peser le pour et le contre d'une grossesse, même inattendue, et m'a affirmé en souriant qu'"un enfant, c'est toujours quelque chose de positif". Ce sont des phrases qui sont restées dans ma mémoire et dont je me suis souvenue au moment de prendre ma décision. (...) La dame du centre ne me sentait pas prête à avorter, elle m'a fait voir l'assistante sociale pour que je connaisse mes droits au cas ou je garderais l'enfant. Malgré ces circonstances pas forcément idéales pour mettre son enfant au monde, tout s'est bien passé, mon bébé va avoir un an et j'ai repris mes études peu après l'accouchement. (...) 

M.Philippe, Après L'IVG, des femmes témoignent, 2018, ed.ARTEGE.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

13 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

9 Jours pour la Vie