SEPTIÈME JOUR

SEPTIÈME JOUR

Neuvaine à la Miséricorde pour la France : J-7

« Aujourd’hui, amène-Moi les âmes qui vénèrent et glorifient tout particulièrement ma Miséricorde et immerge-les dans ma Miséricorde. Ce sont ces âmes qui ont le plus souffert de ma Passion et qui ont pénétré le plus profondément dans mon Esprit. Elles sont le vivant reflet de mon Cœur compatissant. Ces âmes brilleront d’une clarté particulière dans la vie future. Aucune n’ira dans le feu de l’enfer : Je défendrai chacune en particulier à l’heure de la mort. »

Très Miséricordieux Jésus, dont le Cœur est l’Amour même, reçois dans la demeure de ton Cœur très compatissant les âmes qui vénèrent et glorifient d’une façon particulière ton immense Miséricorde. Ces âmes sont fortes de la puissance de Dieu Lui-même. Malgré tous les tourments et les obstacles, elles vont de l’avant, confiantes en ta Miséricorde. Ces âmes sont unies à Jésus et portent l’humanité entière sur leurs épaules. Elles ne seront pas jugées avec sévérité, car ta Miséricorde les entourera à l’heure de la mort.

Père Éternel, regarde avec Miséricorde les âmes qui vénèrent et glorifient ton plus grand attribut, c’est-à-dire ton insondable Miséricorde. Ces âmes qui demeurent dans ton Cœur très compatissant sont un Évangile vivant. Les mains pleines d’actes de Miséricorde, débordantes de joie, elles chantent au Très-Haut un hymne à la gloire de sa Miséricorde. Je T’en supplie, mon Dieu, témoigne-leur ta Miséricorde selon l’espérance et la confiance qu’elles ont mises en Toi. Que s’accomplisse en elles la promesse de Jésus qui a dit : « Les âmes qui vénéreront mon insondable Miséricorde, Je les défendrai Moi-même durant leur vie et surtout à l’heure de la mort comme ma propre gloire. »

 

CHAPELET À LA MISÉRICORDE DIVINE

Au début : 1 « Notre Père » ; 1 « Je vous salue Marie » ; 1 « Je crois en Dieu ».

  • SUR LES GRAINS DU NOTRE PÈRE (avant chaque dizaine) :

« Père Éternel, je T’offre le Corps et le Sang, l’Âme et la Divinité de ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier. »

  • SUR LES GRAINS DU JE VOUS SALUE MARIE :

« Par sa douloureuse Passion, sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier. »

  • À LA FIN DES 5 DIZAINES :

« Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu éternel, prends pitié de nous et du monde entier. » (x 3)

On peut ajouter : « Jésus, j’ai confiance en Toi ! » (x 3)

puis : « Ô Sang et Eau qui avez jailli du Cœur de Jésus comme Source de Miséricorde pour nous, j’ai confiance en Vous » (x 3)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

38 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Neuvaine à la miséricorde Divine