4. Rester chez soi et vivre trois jours de pèlerinage au lieu du baptême de J.C.

4. Rester chez soi et vivre trois jours de pèlerinage au lieu du baptême de J.C.

Rester chez soi et vivre le pèlerinage à Béthanie au-delà du Jourdain, lieu du baptême de Jésus.

Nous vous proposons d'explorer les lieux qu'ont arpentés Jean-Baptiste et Jésus au début de leur ministère. Nous partons donc pour un pèlerinage de trois jours avec quelques cartes de géographie pour situer les lieux. Nous ferons aussi allusion à des découvertes historiques et nous visiterons les lieux avec l'appui de textes bibliques.


Plan

Premier jour   

A. Vivre un pèlerinage en restant chez soi et en méditant les Ecritures.  

B. Prière avant le pèlerinage   

C. Jean baptise à Béthanie au-delà du Jourdain. (cf Jn 1, 28) Le témoignage de Jean-Baptiste. (Jn 1, 15-34)  

D. Dans cette vallée, le jugement de Dieu contre la débauche et le crime est resté célèbre.   


Deuxième jour   

E. Jésus aussi évoque le jugement de Dieu et nous met en garde pour que nous n'imitions pas la femme de Lot.   

F. Ce n'est pas un hasard, si Dieu choisit de parler à Jean-Baptiste précisément dans ce lieu.

G. La mission de Jean-Baptiste à « Béthanie-au-delà-du-Jourdain, » (Jn 1, 28) Al Maghtas.  

H. D'une rive à l'autre du Jourdain.  


Troisième jour   

I. Une même étymologie pour Josué et Jésus. La promesse de notre Seigneur : « Réussir dans tout ce que nous entreprenons. » (cf Jos 1, 7)   

J. Le passage de l'entrée en terre promise, de Josué et du peuple d'Israël a aussi eu lieu ici, à la hauteur de Jéricho. (Jos 3, 3-17)   

K. Le Jourdain, un haut lieu de spiritualité.  

L. Vivre un pèlerinage en restant chez soi et en méditant les Ecritures, voilà ce que nous venons de réaliser. Adorons Jésus.  

M. Les prières que ce pèlerinage m'a inspiré(e).   


Premier jour

A. Vivre un pèlerinage en restant chez soi et en méditant les Ecritures.

Dans ce temps de pandémie, il est difficile de se rendre sur les lieux où Jésus a vécu. Consolons-nous, nous pouvons voyager en imagination en lisant les récits bibliques, sachant que c'est pour y rencontrer Jésus et pour mieux nous imprégner de qui il est et de ce qu'il a dit : « Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne (le mont Garizim) ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité. » (Jn 4, 21-24)

La prière nous permettra de sentir le coeur de Jésus, de goûter à Sa bonté et à Sa compassion, la prière n'est-ce pas se pencher sur Sa poitrine et écouter les battements de son coeur ? Ils nous redonneront vie. Aucun lieu en ce monde ne nous donnera jamais ce que notre intimité avec Jésus peut nous donner.


B. Prière avant le pèlerinage

Nous Te louons Seigneur pour l'opportunité des voyages en Terre sainte. Accorde-nous de pouvoir nous y rendre au moins une fois dans notre vie.

Seigneur Jésus, Tu nous demandes d'adorer le Père en esprit et en vérité. Nous contemplons Sa création, Son omniscience et la beauté de Ses créatures. Père nous T'adorons.

Seigneur Jésus, nous voyageons au coeur de Ton coeur quand nous prions, quand nous T'écoutons, quand nous Te louons. Seigneur Jésus, nous T'adorons.

Saint-Esprit, nous Te bénissons et nous Te louons pour Ton inspiration, nous Te demandons de nous plonger de nous baptiser dans Ton Esprit d'amour et de compassion. Saint-Esprit, nous T'adorons.

Merci Seigneur pour tous les lieux que nous côtoyons, tous les lieux où nous pouvons nous retirer, dans le secret de notre chambre ou dans une église, dans la nature ou ailleurs encore, partout nous aspirons à Ta présence.

Saint Paul nous exhorte à prier sans cesse. Seigneur nous Te remercions de pouvoir Te prier et Te louer en tout lieu et dans toutes les situations.

Merci Seigneur pour nos rendez-vous d'amour avec Toi. Merci Seigneur de pouvoir sentir Ta présence, communier à la vie et à toutes les bonnes choses que Tu nous donnes.

Merci Seigneur de nous donner la conscience que Tu es là avec nous toujours et partout.


C. Jean baptise à Béthanie au-delà du Jourdain. (cf Jn 1, 28) Le témoignage de Jean-Baptiste. (Jn 1, 15-34)  

« Ces choses se passèrent à Béthanie, au-delà du Jourdain, où Jean baptisait. » (Jn 1, 28) nous dit Jean l'Evangéliste. Nous sommes dans l'Evangile de Jean. Que se passe-t-il à Béthanie, au-delà du Jourdain ? Jean-Baptiste rend témoignage à Jésus.

Ecoutons les Ecritures : «  Jean (Jean-Baptiste) a rendu témoignage à Jésus, et s'est écrié: C'est celui dont j'ai dit: Celui qui vient après moi m'a précédé, car il était avant moi. Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce; car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. Personne n'a jamais vu Dieu; Dieu le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître.

Voici le témoignage de Jean (Jean-Baptiste), lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des sacrificateurs et des Lévites, pour lui demander: Toi, qui es-tu? Il déclara, et sans restriction, il affirma qu'il n'était pas le Christ. Et ils lui demandèrent: Quoi donc? es-tu Elie? Et il dit: Je ne le suis point. Es-tu le prophète? Et il répondit: Non. Ils lui dirent alors: Qui est-tu? afin que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu de toi-même? Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert: Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Esaïe, le prophète. Ceux qui avaient été envoyés étaient des pharisiens. Ils lui posèrent encore cette question: Pourquoi donc baptises-tu, si tu n'es pas le Christ, ni Elie, ni le prophète? Jean leur répondit: Moi, je baptise d'eau, mais au milieu de vous il y a quelqu'un que vous ne connaissez pas, qui vient après moi; je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers.

Ces choses se passèrent à Béthanie, au-delà du Jourdain, où Jean baptisait. Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. C'est celui dont j'ai dit: Après moi vient un homme qui m'a précédé, car il était avant moi. Je ne le connaissais pas, mais c'est afin qu'il soit manifesté à Israël que je suis venu baptiser d'eau. —  Jean rendit ce témoignage: J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et s'arrêter sur lui. —  Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau, m'a dit: Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est celui qui baptise du Saint-Esprit. Et j'ai vu, et j'ai rendu témoignage qu'il est le Fils de Dieu. » (Jn 1, 15-34)

Voilà le témoignage que Jean-Baptiste a rendu à Jésus. Il est absolument unique, nous pouvons nous en inspirer lorsque nous voulons témoigner de la personne de Jésus, témoigner de ce que Jésus a accompli pour nous personnellement. C'est à Béthanie, au-delà du Jourdain où Jean-Baptiste baptisait que Jean a donné ce témoignage.

Quand Jean, l'évangéliste, celui qui a écrit l'évangile qui porte son nom dit : « au-delà du Jourdain », il se situe lui-même en Israël soit à l'ouest du Jourdain, donc son expression « au-delà du Jourdain » signifie non pas à l'ouest mais de l'autre côté, soit sur la rive du Jourdain côté est.

Comme il existe deux sites nommés Béthanie, voyons d'abord le plus connu, celui où Marthe et Marie habitent soit à 15 stades de Jérusalem, ce qui équivaut à environ 2, 8 km de Jérusalem. L'autre Béthanie est Béthanie, au-delà-du-Jourdain qui a fait l'objet de beaucoup de recherches. Nous y reviendrons. Commençons par évoquer la rivière du Jourdain נַהַר הַיַרְדֵּן, nahar haïardène, qui signifie rivière du jugement.


D. Dans cette vallée, le jugement de Dieu contre la débauche et le crime est resté célèbre.

Si le Jourdain נַהַר הַיַרְדֵּן, nahar haïardène, signifie rivière du jugement, c'est peut-être parce que la rivière se jette dans la mer morte ou יָם הַמֶּלַח Yiame hamélach mer salée et que dans cette plaine, à cause de la débauche de ses habitants, de leur violence et de leurs crimes, Dieu a posé un jugement sur Sodome. Il a transformé la femme de Lot en statue ou colonne de sel à cause de sa désobéissance. Permettons-nous une petite digression pour relater les textes qui en parlent : « Lot sortit, et parla à ses gendres qui avaient pris ses filles: Levez-vous, dit-il, sortez de ce lieu; car l'Eternel va détruire la ville. Mais, aux yeux de ses gendres, il parut plaisanter. Dès l'aube du jour, les anges insistèrent auprès de Lot, en disant: Lève-toi, prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent ici, de peur que tu ne périsses dans la ruine de la ville. Et comme il tardait, les hommes le saisirent par la main, lui, sa femme et ses deux filles, car l'Eternel voulait l'épargner; ils l'emmenèrent, et le laissèrent hors de la ville. Après les avoir fait sortir, l'un d'eux dit: Sauve-toi, pour ta vie; ne regarde pas derrière toi, et ne t'arrête pas dans toute la plaine; sauve-toi vers la montagne, de peur que tu ne périsses. Lot leur dit: Oh! non, Seigneur! Voici, j'ai trouvé grâce à tes yeux, et tu as montré la grandeur de ta miséricorde à mon égard, en me conservant la vie; mais je ne puis me sauver à la montagne, avant que le désastre m'atteigne, et je périrai. Voici, cette ville est assez proche pour que je m'y réfugie, et elle est petite. Oh! que je puisse m'y sauver,... n'est-elle pas petite?... et que mon âme vive!  Et il lui dit: Voici, je t'accorde encore cette grâce, et je ne détruirai pas la ville dont tu parles. Hâte-toi de t'y réfugier, car je ne puis rien faire jusqu'à ce que tu y sois arrivé. C'est pour cela que l'on a donné à cette ville le nom de Tsoar (Tsoar signifie insignifiant ou petit, ce qu'elle était par rapport aux autres villes qui toutes ont été détruites. Tsoar est la seule qui ait été épargnée). Le soleil se levait sur la terre, lorsque Lot entra dans Tsoar. Alors l'Eternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l'Eternel. Il détruisit ces villes, toute la plaine et tous les habitants des villes, et les plantes de la terre. La femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une statue de sel. (Gn 19, 14-26) 

Certaines personnes s'imaginent la voir encore dans un pilier de sel situé près de la mer morte.


Prière

Seigneur, merci pour l'exemple du témoignage de Jean-Baptiste. Que nous osions nous aussi parler des merveilles que le Seigneur a réalisées dans nos vies.

Seigneur, combien de fois, comme la femme de Lot, il arrive que nous désobéissons à Ta voix, Prends pitié de nous Seigneur. 

Seigneur, il arrive que nous négligions ce que Tu nous demandes de réaliser, parfois nous nous esquivons au lieu de prendre nos responsabilités. Prends pitié de nous Seigneur.

Seigneur, Tu ne veux pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive. Nous Te prions d'éradiquer tout mensonge, toute fraude, toute manipulation, de nos vies et de celles de nos frères et soeurs et de notre prochain.

Seigneur, Tu ne veux pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive. Nous Te prions d'éradiquer, toute domination, toute violence, toute concupiscence de nos vies et de celles de nos frères et soeurs et de notre prochain.


Deuxième jour

E. Jésus aussi évoque le jugement de Dieu et nous met en garde pour que nous n'imitions pas la femme de Lot.

Jésus aussi a évoqué ce lieu de débauche et un Dieu qui exerce le jugement : « Car, comme l'éclair resplendit et brille d'une extrémité du ciel à l'autre, ainsi sera le Fils de l'homme en son jour. Mais il faut auparavant qu'il souffre beaucoup, et qu'il soit rejeté par cette génération. Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme. Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; le déluge vint, et les fit tous périr. Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient; mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de souffre tomba du ciel, et les fit tous périr. Il en sera de même le jour où le Fils de l'homme paraîtra. En ce jour-là, que celui qui sera sur le toit, et qui aura ses effets dans la maison, ne descende pas pour les prendre; et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas non plus en arrière. Souvenez-vous de la femme de Lot. Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la retrouvera. Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée; de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée. De deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé. Les disciples lui dirent: Où sera-ce, Seigneur? Et il répondit: Où sera le corps, là s'assembleront les vautours. (Lc 17, 24-37)


F. Ce n'est pas un hasard, si Dieu choisit de parler à Jean-Baptiste précisément dans ce lieu.

« Du temps des souverains sacrificateurs Anne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée à Jean, fils de Zacharie, dans le désert. » (Lc 3, 2)

Nous comprenons d'autant mieux que la prédication de Jean-Baptiste et sa manière de solliciter le peuple pour qu'il se repente revêt ici un sens particulier dans ces lieux. C'est une manière de dire non aux péchés de nos ancêtres, de couper avec les fautes commises par eux pour retrouver la communion avec Dieu.


G. La mission de Jean-Baptiste à « Béthanie-au-delà-du-Jourdain, » (Jn 1, 28) Al Maghtas.

C'est pourquoi aussi, Jean a hâte que tous puissent recevoir le baptême de purification, voilà le sens de sa mission. Il s'inscrit aussi dans la perspective de préparer la venue de Jésus, le messie. Jean baptise donc à Béthanie-au-delà-du-Jourdain. Mais il est difficile de savoir exactement où se situe ce lieu. Les historiens et les chercheurs, depuis Origène jusqu'à nos jours hésitent. Certains le situent au Nord dans le lieu nommé Bathanée par Flavius Josèphe et qui se trouve dans la tétrarchie de Philippe (voir la carte dans le tiroir no 1, paru le 11 janvier 2021) au nord-est du lac de Tibériade. D'autres le voient en Pérée ou Pirée (voir la carte dans le tiroir no 1, paru le 11 janvier 2021), actuellement en Jordanie, à Al Maghtas, prononcer Al Marrtas en arabe en roulant la lettre r ce qui veut dire « le réservoir » ou « le baptême » ou « l'immersion ». Ce lieu se situe à quelque deux cent mètres du Jourdain, côté ouest, puisque les Ecritures disent Béthanie-au-delà-du-Jourdain. Les archéologues jordaniens ont trouvé trois églises sur ce site et une des églises a des escaliers qui descendent dans l'eau. 

Historiquement, il est  impossible de déterminer avec certitude où Jésus a été baptisé. La tradition de l'Eglise a retenu le lieu de Al Maghtas, raison pour laquelle beaucoup de pèlerins s'y rendent et parmi eux les trois derniers papes, Saint Jean-Paul II en l'an 2000, Benoît XVI en 2009 et François en 2014. Depuis 2015, ce lieu est inscrit au patrimoine mondiale de l'Unesco (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization). Cependant à cause de l'infrastructure mis en place par les Israéliens, beaucoup de pèlerins préfèrent se rendre dans un lieu très proche mais en face sur l'autre rive du fleuve.


H. D'une rive à l'autre du Jourdain.

Certains trouvent aussi des arguments pour penser que le baptême de Jésus n'a pas eu lieu à Al Maghtas mais à Béthabara, du côté ouest du Jourdain, dans l'état d'Israël. On peut le prononcer aussi ou Beth Abarah qui signifie « lieu ou maison de passage ».

Sur une très grande mosaïque datant du VIe siècle après J.-C. découverte à Madaba en Jordanie, on peut voir Bethabara qui est située sur la rive ouest du Jourdain, dans les territoires actuellement occupés par Israël. 

Le lieu présumé du baptême de Jésus du côté ouest se nomme aujourd'hui Kasser al Yahoud (visible sur la carte) et qui signifie en arabe, « le château des Juifs » ou le « passage des Juifs ». Dans les années 2000 d'importants travaux ont été entrepris ans ce lieu. Il semble que la visite de Jean-Paul II ait été une motivation pour que la Direction de la nature et des parcs d'Israël exécutent des travaux importants, ainsi depuis 2011, les visites sont possibles. Pour donner de bonnes conditions aux touristes, des zones ombragées ont été créées pour permettre à des groupes de se réunir pour la prière. Des rampes en bois permettent l'accès au Jourdain pour que ceux qui le souhaitent puissent se faire baptiser. Le Jourdain dans ce lieu est plus étroit. Le débit de ses eaux est aussi moins important qu'il y a deux mille ans parce qu'une partie de son eau sert à l'irrigation des cultures et notamment des orangers plus au nord d'Israël.


Prière 

Seigneur, Ta patience et Ton amour sont immenses, Ta miséricorde est infinie. Merci Seigneur...

Seigneur, nous ne voulons pas nous détourner de Toi. Il y a des hommes et des femmes qui se moquent de Toi, qui distillent le mal, propagent le vol et le meurtre, commettent l'adultère, exploitent les plus faibles, blasphèment, propagent ce que Tu désapprouves. Nous Te prions pour tous ceux qui font ces choses. Seigneur qu'ils renoncent à leurs mauvaises voies, sauve-les !

Seigneur, un jour vient le jugement, en dernier recours, lorsqu'après avoir déversé sur les hommes tant d'amour et de compassion, lorsqu'après avoir espéré leur repentance, les hommes continuent de Te dénigrer et de T'insulter, nous ne voulons pas l'ignorer. Seigneur, ton jugement vient, parce que Tu es un Dieu juste.

Seigneur, merci pour Ton pardon offert. Merci Jésus, Tu as beaucoup souffert à cause de nous, Tu as pris sur Toi toutes nos fautes pour nous en délivrer. Seigneur nous Te demandons pardon pour tous nos péchés et pour tous ceux de nos frères. Jésus nous voulons Te suivre, nous recevons Ta paix et Ta joie. 

Merci Seigneur pour la paix et la joie que Tu nous procures lorsque nous Te cherchons et que nous obéissons à Ta Parole.


Troisième jour

I. Une même étymologie pour Josué et Jésus. La promesse de notre Seigneur : « Réussir dans tout ce que nous entreprenons. » (cf Jos 1, 7)

Selon les Ecritures et la tradition juive, c'est ici qu'a eu lieu le passage de יְהוֹשֻׁעַ yieoshoua, Josué et du peuple d'Israël dans la terre promise (Jos 3, 16). Le nom de יְהוֹשֻׁעַ yieoshoua vient de la racine trilittère  ישע qui signifie sauver, soit la même racine que le nom de יֵשׁוּעַ Yiéshoua Jésus. Or le baptême est aussi l'achèvement de la vie ancienne pour revêtir une nouvelle identité de pureté, une détermination à vivre inspiré par la pensée et l'oeuvre du Christ, le baptême c'est l'entrée dans une vie nouvelle, c'est naître de nouveau en Jésus, c'est s'engager à prier et à écouter Dieu dans Sa parole, c'est devenir chrétien, avoir désormais accès aux sacrements de la Sainte Cène ou de l'Eucharistie, c'est aussi, comme Josué et le peuple d'Israël entrer en terre promise. En effet, Josué et Caleb ont été les seuls à pouvoir entrer en terre promise après l'épreuve imposée à cette génération de vivre quarante ans dans le désert. Seuls Josué et Caleb ont cru à la puissance de Dieu et ses promesses. Eux seuls ont dont pu voir le pays de Canaan. Entrer dans le pays de la promesse, c'est aussi être au bénéfice des promesses de l'Eternel exprimées dans le livre de Josué : « L'Eternel dit à Josué, fils de Nun, serviteur de Moïse: 2 Moïse, mon serviteur, est mort; maintenant, lève-toi, passe ce Jourdain, toi et tout ce peuple, pour entrer dans le pays que je donne aux enfants d'Israël. 3 Tout lieu que foulera la plante de votre pied, je vous le donne, comme je l'ai dit à Moïse. 4 Vous aurez pour territoire depuis le désert et le Liban jusqu'au grand fleuve, le fleuve de l'Euphrate, tout le pays des Héthiens, et jusqu'à la grande mer vers le soleil couchant. 5 Nul ne tiendra devant toi, tant que tu vivras. Je serai avec toi, comme j'ai été avec Moïse; je ne te délaisserai point, je ne t'abandonnerai point. 6 Fortifie-toi et prends courage, car c'est toi qui mettras ce peuple en possession du pays que j'ai juré à leurs pères de leur donner. 7 Fortifie-toi seulement et aie bon courage, en agissant fidèlement selon toute la loi que Moïse, mon serviteur, t'a prescrite; ne t'en détourne ni à droite ni à gauche, afin de réussir dans tout ce que tu entreprendras. 8 Que ce livre de la loi ne s'éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras. 9 Ne t'ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Eternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras. » (Jos 1, 1-9) 


J. Le passage de l'entrée en terre promise, de Josué et du peuple d'Israël a aussi eu lieu ici, à la hauteur de Jéricho. (Jos 3, 3-17)

Voici ce que disent les Ecritures au sujet de cette traversée du Jourdain où un miracle eut lieu : « Dès que les sacrificateurs qui portent l'arche de l'Eternel, le Seigneur de toute la terre, poseront la plante des pieds dans les eaux du Jourdain, les eaux du Jourdain seront coupées, les eaux qui descendent d'en haut, et elles s'arrêteront en un monceau. 14 Le peuple sortit de ses tentes pour passer le Jourdain, et les sacrificateurs qui portaient l'arche de l'alliance marchèrent devant le peuple. 15 Quand les sacrificateurs qui portaient l'arche furent arrivés au Jourdain, et que leurs pieds se furent mouillés au bord de l'eau, — le Jourdain regorge par-dessus toutes ses rives tout le temps de la moisson, 16 les eaux qui descendent d'en haut s'arrêtèrent, et s'élevèrent en un monceau, à une très grande distance, près de la ville d'Adam, qui est à côté de Tsarthan; et celles qui descendaient vers la mer de la plaine, la mer Salée, furent complètement coupées. Le peuple passa vis-à-vis de Jéricho. 17 Les sacrificateurs qui portaient l'arche de l'alliance de l'Eternel s'arrêtèrent de pied ferme sur le sec, au milieu du Jourdain, pendant que tout Israël passait à sec, jusqu'à ce que toute la nation ait achevé de passer le Jourdain. » (Jo 3, 13-17)

Ce texte-là est suffisamment explicite dans l'expression « Le peuple passa vis-à-vis de Jéricho » (Jo 3, 16) pour nous éclairer et confirmer ce lieu comme l'entrée en terre promise. 

Nous pouvons dire qu'il se trouve à environ 10 kilomètres à l'est de Jéricho et à environ 10 kilomètres au nord de la mer Morte ou appelée en hébreu יָם הַמֶּלַח, Yame Hamélach, la « mer de Sel. » Elle se trouvait à 429 mètres en-dessous du niveau de la mer en 2015. Son niveau continue de descendre de plus d'un mètre chaque année.


K. Le Jourdain, un haut lieu de spiritualité. 

141902-4-rester-chez-soi-et-vivre-un-pelerinage-sur-le-lieu-du-bapteme-de-jesus

Pour ceux qui auront la chance et le loisir de s'arrêter et de méditer sur une des deux rives du Jourdain dans le cadre d'un pèlerinage ou d'un voyage personnel. Il est certain que le Jourdain reste un haut lieu de spiritualité habité par l'esprit de Jean-Baptiste et de Jésus.

Le message que l'on reçoit d'eux dans ces lieux arides où leurs voix ont résonné a une portée et un retentissement intérieur important à condition que l'on prenne le temps... le temps de lire les Ecritures, le temps du silence... « Que toute la terre fasse silence devant lui (l'Eternel) ! » (Ha 2, 20)

C'est le temps de se faire baptiser ou de renouveler son engagement au baptême, c'est renoncer à Satan et dire non à ses tentatives de nous faire tomber dans le péché, c'est accepter de se soumettre aux commandements de l'Eternel, aux enseignements de Jésus, parce qu'eux seuls nous permettent d'accéder à la vraie liberté. Par le baptême, nous échappons à l'esclavage du péché.

« En ce temps-là parut Jean-Baptiste, prêchant dans le désert de Judée. » (Mt 3, 1) « Jean-Baptiste alla dans tout le pays des environs de Jourdain. » (cf Lc 3, 3) « Jean parut, baptisant dans le désert, et prêchant le baptême de repentance, pour le pardon des péchés. » (Mc 1, 4)

« Jésus s'en alla de nouveau au-delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait d'abord baptisé. Et il y demeura. » (Jn 10, 40)


L. Vivre un pèlerinage en restant chez soi et en méditant les Ecritures, voilà ce que nous venons de réaliser. Adorons Jésus.

Dans ce temps de pandémie, il est difficile de se rendre sur les lieux où Jésus a vécu, consolons-nous, nous pouvons voyager en imagination en lisant les récits bibliques, sachant que c'est pour y rencontrer Jésus et pour mieux nous imprégner de qui il est et de ce qu'il a dit : « Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne (le mont Garizim) ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité. » (Jn 4, 21-24) La prière nous permettra de sentir le coeur de Jésus, de goûter à Sa bonté et à Sa compassion, la prière n'est-ce pas se pencher sur Sa poitrine et écouter les battements de son coeur ? Ils nous redonneront vie. Aucun lieu en ce monde ne nous donnera jamais ce que notre intimité avec Jésus peut nous donner.


Prière 

Seigneur Jésus, Toi qui as le pouvoir de nous sauver. Viens. Merci Jésus.

Seigneur, nous nous souvenons de notre baptême, de notre conversion, de notre retour à Toi. Merci Jésus de Te connaître. Merci d'avoir pu goûter à Ton amour. Ton amour nous fait vivre...

Seigneur, nous avons renoncé à nos mauvaises voies pour entrer dans tes voies, nous avons renoncé à notre obscurité pour marcher en pleine lumière avec Toi. Merci Jésus, Tu es la lumière du monde. Tu es la lumière de ma vie.

Seigneur, merci pour Ta présence qui accomplit des miracles, merci pour le miracle de l'eau du Jourdain qui s'est arrêtée, merci pour les miracles que Tu as déjà accomplis dans nos vies, merci pour les miracles que Tu vas accomplir dans ma vie et par ma vie.

Seigneur, le baptême est la porte d'entrée dans la vie chrétienne, une vie de plénitude et de paix, de joie et d'amour. Seigneur Jésus Tu es notre Seigneur, notre Roi, notre Maître. Tu nous laisses libres de choisir.

Seigneur nous Te rendons grâce pour tant de bienfaits. Père, nous Te louons, nous T'adorons. Jésus, nous Te louons, nous T'adorons. Saint-Esprit, nous Te louons, nous T'adorons.


M. Les prières que ce pèlerinage m'a inspiré(e).

...............................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader