4e, 5e, 6e jour de la neuvaine

4e, 5e, 6e jour de la neuvaine

Notre Seigneur dans aucun endroit de l'Ecriture ne nous dit : « Mon fils, donne-moi ta tête, tes bras… mais seulement : Mon enfant, donne-moi ton cœur ». Qui a gagné le cœur de l'homme, a gagné tout l'homme. Dieu est Dieu du cœur humain.  SFS


https://youtu.be/1kUxQKM5spM

https://www.youtube.com/watch?v=YUO98Sez0g4

https://youtu.be/iN40rc59-Ls 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader