Jour 9 - Ranimer dans le monde l'Amour qui s'éteint

Jour 9 - Ranimer dans le monde l'Amour qui s'éteint

Méditation de Marthe

« Une âme ne peut donner aux autres que du trop-plein d'elle-même, que le surplus qui lui est donné. » « Grâce à Jésus, grâce surtout à notre bonne Mère, je m'entends de mieux en mieux à dissimuler tout ce qui peut rappeler que je suis malade, et à taire les maux dont je souffre constamment et desquels je ne parle que très peu. Je veux que tout autour de moi et en moi rayonne l'harmonie, le saint contentement, la joie et l'immense bonté de cœur. » « L'amabilité, c'est la charité qui se donne, c'est la patience qui supporte, c'est la force et la paix qui se transmettent d'un seul cœur au cœur de tous… La joie, c'est la disposition radieuse de l'âme tournée vers son Dieu. »

Qu'en retenir pour moi aujourd'hui ?

Pour aimer, accueillons d'abord l'Amour de Dieu en nous. C'est lui qui nous montrera comment aimer de manière concrète, comment prendre soin de l'autre avec délicatesse, comment servir avec joie, comment diffuser de la chaleur humaine, de la bonté, de la bienveillance, comment manifester de la compassion, accueillir l'autre tel qu'il est, l'accompagner, prier pour lui. Toute cette vie d'amour est à notre portée. Apprenons à développer la fleur de la reconnaissance, à nous entraîner à la joie qui rayonne et réchauffe, à pratiquer cet amour concret et quotidien qui ‘divinise' notre humanité : c'est le chemin de sainteté que Marthe nous propose.

Aujourd'hui, portant l'Amour de Dieu en moi, je m'entraine à le rayonner autour de moi par le sourire, le service, la bienveillance, la prière…

Témoignage

« Lorsque nous montions voir Marthe à la Plaine, mes petits élèves de classe enfantine s'asseyaient par terre, assez loin de son lit pour ne pas le cogner. Peu à peu, ils rampaient sur leur derrière pour se rapprocher d'elle, et comme je tentais de les en empêcher, Marthe me disait : « Mais…laissez-les s'approcher !... » Car Marthe aimait beaucoup les enfants. « Ils sont encore tout près de la grâce de leur Baptême », disait-elle.
Tandis que je lui parlais un jour de l'attention que ces petits avaient souvent les uns envers les autres, Marthe me confia que, lorsqu'elle était enfant, il y avait dans son école une petite fille épileptique qui prenait parfois des crises et tombait dans la cour. Alors, toutes les autres enfants se précipitaient vers elle, la faisaient asseoir, essuyaient sa bouche, arrangeaient sa robe… et s'occupaient d'elle avec beaucoup de gentillesse. Marthe, en revivant ce souvenir, en était encore tout émue ! Quand Marthe parlait des enfants, son cœur débordait de tendresse : « Vous les aimez, vos enfants ?... Mais il faut les aimer !... »
Plus tard, étant au service des personnes âgées, Marthe m'a encouragée en ces termes :
« Les personnes âgées sont un don de Dieu, UN DON DE DIEU ! Elles ont besoin qu'on les entoure, qu'on les aime. Elles ont tellement souffert ! Elles ont besoin de notre sourire, de notre joie ! »
                                                                               une ancienne institutrice de l'école du Foyer

Merci d'avoir prié cette neuvaine avec nous !
Nous vous proposons d'écouter l'intégralité du chant "Tout par amour", dont vous avez entendu des extraits chaque jour.


Mis en musique et interprété par Héléna Esparon

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

58 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Prions 9 jours avec Marthe Robin