« C'est lui qui vient derrière moi »

« C'est lui qui vient derrière moi »

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Voici le témoignage de Jean le Baptiste, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? » Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement : « Je ne suis pas le Christ. » Ils lui demandèrent : « Alors qu'en est-il ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Je ne le suis pas. – Es-tu le Prophète annoncé ? » Il répondit : « Non. » Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? » Il répondit : « Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. » Or, ils avaient été envoyés de la part des pharisiens. Ils lui posèrent encore cette question : « Pourquoi donc baptises-tu, si tu n'es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? » Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l'eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ; c'est lui qui vient derrière moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. »
Cela s'est passé à Béthanie, de l'autre côté du Jourdain, à l'endroit où Jean baptisait. (Jn 1, 19-28)

La parole, don de Dieu

[Saint Grégoire de Nazianze, patriarche de Constantinople, adresse ce poème à son petit-neveu Nicobule pour qu'il apprenne l'éloquence.]


Mon enfant, en aspirant à la parole, tu aspires à ce qu'il y a de mieux.

Car moi aussi, j'aime la parole, donnée aux mortels

par le Christ Seigneur, lumière de la vie : don unique entre tous,

venu de l'orbe céleste ! Même Lui, que l'on exalte

sous de nombreux noms, n'a pas préféré être appelé

autrement que « Verbe ».

Car la parole est le fondement de la vie : par elle je me suis distingué

des bêtes, par elle j'ai érigé des villes et instauré des lois,

par elle je loue le Dieu en sa grandeur, par elle

j'exalte la gloire de la lumineuse vertu, par elle

je dompte l'âpre force de l'haïssable vice, par elle je fais la part

entre les mondes, le céleste et celui qui va à sa dissolution

ici-bas, et entre l'âme et le corps.

Puisses-tu avoir le Christ pour guide en ce que tu dis,

            et pour guide en ta vie,

son verbe infaillible, qui l'emporte sur toutes paroles !


St Grégoire de Nazianze

(Traduction inédite de Guillaume Bady pour Magnificat.)

Saint Grégoire de Nazianze († v. 390), docteur de l'Église, est le premier après saint Jean à avoir été surnommé le « Théologien » pour la profondeur de ses discours sur Dieu. / Poème II, 2, 5, v. 1-6.165-171.265-266


La Conversion de saint Paul, relief allemand (v. 1500), église Saint-Paul, Deutenkofen, Allemagne. © akg-images.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

10 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader