« Le Fils de l'homme va souffrir par eux »

« Le Fils de l'homme va souffrir par eux »

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Descendant# de la montagne, les disciples interrogèrent Jésus : « Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d'abord ? » Jésus leur répondit : « Élie va venir pour remettre toute chose à sa place. Mais, je vous le déclare : Élie est déjà venu ; au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu'ils ont voulu. Et de même, le Fils de l'homme va souffrir par eux. » Alors les disciples comprirent qu'il leur parlait de Jean le Baptiste. (Mt 17, 10-13) 

Un nouvel Élie ?

Parlant de prophètes, certains diront que nous réclamons un nouvel Élie pour transmettre un message de Dieu, ou un nouveau Moïse pour libérer le peuple de l'esclavage. Mais devons-nous seulement attendre la venue d'un prophète ? Ce n'est pas réaliste, nous devons chercher en nous-mêmes, et répondre de la responsabilité personnelle que nous avons envers nos frères et sœurs. Nous sommes tous des prophètes appelés par le Christ à promouvoir un monde meilleur. Si un seul peut faire la différence, qu'en sera-t-il si nous nous rassemblons, si nous travaillons tous ensemble ? Mais par où commencer ? Quel est le besoin le plus fondamental à résoudre pour dénouer les situations personnelles et sociales auxquelles le monde est confronté ? Nous pensons que toute solution doit commencer par une conversion intérieure, il nous faut nous éloigner du péché, il faut renouveler notre cœur. Au sens biblique et spirituel, la conversion est un changement radical pour s'éloigner du péché et se tourner vers le Seigneur, c'est renoncer au mal et se soumettre à Dieu et à sa volonté.

Kilian J. Healy, o.c.d.

Le père Kilian J. Healy († 2003), carme, a été élu prieur général de l'Ordre en 1959. À ce titre, il a participé au concile Vatican II. / Élie prophète de feu, Paris, Parole et Silence, 2006, p. 172-173.


Pour prier chaque jour avec MAGNIFICAT cliquez ici pour vous abonner

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader