Celui qui a des oreilles, qu'il entende !

Celui qui a des oreilles, qu'il entende !

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus déclarait aux foules : « Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d'une femme, personne ne s'est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui.
« Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu'à présent, le royaume des Cieux subit la violence, et des violents cherchent à s'en emparer. Tous les Prophètes, ainsi que la Loi, ont prophétisé jusqu'à Jean. Et, si vous voulez bien comprendre, c'est lui, le prophète Élie qui doit venir. Celui qui a des oreilles, qu'il entende ! » (Mt 11, 11-15)

Plus qu'un prophète

Jean est « plus qu'un prophète » (Mt 11, 9) En lui l'Esprit Saint accomplit de « parler par les prophètes ». Jean achève le cycle des prophètes inauguré par Élie. Il annonce l'imminence de la consolation d'Israël, il est la voix du consolateur qui vient (Jn 1, 23). Comme le fera l'Esprit de Vérité, il vient comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière (Jn 1, 7). Au regard de Jean, l'Esprit accomplit ainsi les « recherches des prophètes » et la « convoitise » des anges : Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et demeurer, c'est lui qui baptise dans l'Esprit. Oui, j'ai vu et j'atteste que c'est lui, le Fils de Dieu. Voici l'Agneau de Dieu (Jn 1, 33-29). Enfin, avec Jean le Baptiste, l'Esprit Saint inaugure, en le préfigurant, ce qu'il réalisera avec et dans le Christ : redonner à l'homme la ressemblance (Gn 5, 1) divine. Le baptême de Jean était pour le repentir, celui dans l'eau et dans l'Esprit sera une nouvelle naissance.

Catéchisme de l'Église catholique n° 719-720.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader