Le 18 mars : Bienheureuse Marthe Aimée le Bouteillier - Hozana

Le 18 mars : Bienheureuse Marthe Aimée le Bouteillier

Le 18 mars : Bienheureuse Marthe Aimée le Bouteillier

Bienheureuse Marthe Aimée le Bouteillier (1816 - 1883)

Domestique, elle entra à vingt-six ans chez les Sœurs de la Miséricorde. Envoyée à la Chapelle-sur-Vire, elle tomba dans les eaux glacées du Marquerand en faisant la lessive. Elle échappa à la noyade mais resta paralysée des jambes : plus question de la garder au couvent. Désespérée, elle se confia à sœur Marie-Madeleine Postel qui décida de la garder... et la guérit d'un signe de croix. Dès lors, elle ne quitta plus Saint-Sauveur, accomplissant, durant cinquante ans, les plus humbles tâches, le jardinage et le soin du cellier : il fallait chaque jour nourrir en légumes et en cidre frais les tables du couvent qui comptait alors cent cinquante personnes. Mais sœur Marthe, apparemment vouée à la vie matérielle du couvent, n'en avait pas moins une vie spirituelle intense, et de grandes grâces. La mère Placide le savait bien et elle envoyait prier la petite sœur au tombeau de la fondatrice chaque fois que l'abbaye connaissait des difficultés. Et l'on dit, du côté de Saint-Sauveur, que jamais, tant que sœur Marthe s'occupa du cellier, le cidre ne vint à manquer : il semblait toujours miraculeusement réapprovisionné...

Prière

Prions pour les personnes qui vivent des miracles (qu'ils soient grands ou petits), qu'ils puissent faire grandir leur foi et les aider à témoigner aux autres.

Autres saints du jour

Saint Cyrille de Jérusalem, évêque

Bienheureuse Célestine de la Mère de Dieu, religieuse

Saints Trophime et Eucarpe, martyrs

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

12 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader