Pendant la durée du confinement, une proposition pour vivre la fraternité

« J'étais malade, et vous m'avez visité. » (Mt 25, 31-46)

Pourrais-je écrire une lettre à une personne malade, isolée, déprimée ?

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader