Facebook PixelLe Christ, Roi de l'univers - Hozana

Le Christ, Roi de l'univers

Le Christ, Roi de l'univers

Dernier dimanche de l'année liturgique, nous célébrons le Christ, Roi de l'univers. Nous sommes tournés vers ce dernier jour, ce jour de l'avènement du Christ Jésus dans sa gloire, ce jour que nous attendons. Nous l'affirmons dans l'anamnèse : 

Nous attendons que tu viennes.

Fêter le Christ, Roi de l'univers, c'est contempler comment Jésus a été roi depuis sa naissance jusqu'à sa pâque à Jérusalem. Quel trône a-t-il occupé ? Une mangeoire à Behtléem, une croix pour condamné à mort à Jérusalem. Quelle était sa cour ? Des petits, des pauvres, des exclus, des marginaux, des pécheurs, des affligés, des assoiffés, des affamés de dignité, d'accueil, d'amour… des humbles… Un roi, un berger qui s'occupe de ses brebis, qui veille sur elles comme le rappelaient la 1ère lecture et le psaume.

Roi humble, se faisant proche de tous, Jésus annonce la Bonne Nouvelle en paroles et en actes en se faisant serviteur de chacun… Sa royauté va s'exprimer de manière toute particulière dans le geste du lavement des pieds de ses disciples lors du dernier repas pour qu'ils aient part avec lui.

Laissons-nous attirer par ce Christ, Roi en confessant avec le psalmiste :

Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien
… il me fait reposer.
Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin…
Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi…
Tu prépares la table pour moi …
Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ;
j'habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours
.    


La prière de Bernadette peut nous accompagner aujourd'hui tout au long de la journée :

Alors j'ai levé les yeux et je n'ai plus vu que Jésus seul !
Jésus seul pour But,
Jésus seul pour Maître,
Jésus seul pour Modèle,
Jésus seul pour Guide,
Jésus seul pour Joie,
Jésus seul pour Richesse,
Jésus seul pour Ami !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

21 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader