Facebook PixelA l'occasion de la journée mondiale des pauvres prions pour nos frères démunis - Hozana

A l'occasion de la journée mondiale des pauvres prions pour nos frères démunis

A l'occasion de la journée mondiale des pauvres prions pour nos frères démunis

Le 12 novembre avait lieu la 4ème Journée Mondiale des Pauvres. C'est pour nous l'occasion de placer les populations du Moyen-Orient au cœur de nos prières. La guerre et ses conséquences en Arménie, en Syrie et en Irak, l'économie chancelante au Liban et des situations instables dans de nombreux autres pays de la zone ont conduit à une extrême pauvreté dans ces pays à tel point que leur organisation même peut-être menacée. Les familles ne parviennent pas à se nourrir, les enfants sont difficilement envoyés à l'école et les indigents ne peuvent plus être pris en charge. 


Seigneur nous te confions les plus démunis de nos sociétés avec une pensée particulière pour les populations fragilisées du Moyen-Orient. Pour porter nos prières voici un extrait du message du pape François à l'occasion de la Journée Mondiale des Pauvres, "Tends ta main au pauvre"


"Chaque rencontre avec une personne en situation de pauvreté nous provoque et nous interroge. Comment pouvons-nous contribuer à éliminer ou, du moins, à soulager sa marginalisation et sa souffrance? Comment pouvons-nous l'aider dans sa pauvreté spirituelle ? La communauté chrétienne est appelée à s'impliquer dans cette expérience de partage, sachant qu'il ne lui est pas permis de la déléguer à qui que ce soit. Et pour être un soutien aux pauvres, il est fondamental de vivre personnellement la pauvreté évangélique. Nous ne pouvons pas nous sentir « bien » quand un membre de la famille humaine est relégué dans les coulisses et devient une ombre. Le cri silencieux des nombreux pauvres doit trouver le peuple de Dieu en première ligne, toujours et partout, afin de leur donner une voix, de les défendre et de se solidariser avec eux devant tant d'hypocrisie et devant tant de promesses non tenues, pour les inviter à participer à la vie de la communauté.

Il est vrai que l'Église n'a pas de solutions globales à proposer, mais elle offre, avec la grâce du Christ, son témoignage et ses gestes de partage. Elle se sent en outre le devoir de présenter les instances de ceux qui n'ont pas le nécessaire pour vivre. Rappeler à tous la grande valeur du bien commun est, pour le peuple chrétien, un engagement de vie qui se réalise dans la tentative de n'oublier aucun de ceux dont l'humanité est violée dans ses besoins fondamentaux.

Tendre la main fait découvrir, avant tout à celui qui le fait, qu'existe en nous la capacité d'accomplir des gestes qui donnent un sens à la vie. Que de mains tendues pouvons-nous voir tous les jours ! "


©L'Œuvre d'Orient, 2013, Liban, Famille syrienne dans un camps de réfugié

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

11 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader