Facebook Pixel« Venez, les bénis de mon Père » - Hozana

« Venez, les bénis de mon Père »

« Venez, les bénis de mon Père »

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs : il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche.

« Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j'avais faim, et vous m'avez donné à manger ; j'avais soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais un étranger, et vous m'avez accueilli ; j'étais nu, et vous m'avez habillé ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus jusqu'à moi !” Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t'avons nourri ? tu avais soif, et nous t'avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t'avons accueilli ? tu étais nu, et nous t'avons habillé ? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu'à toi ?” Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.”

« Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : “Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. Car j'avais faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'avais soif, et vous ne m'avez pas donné à boire ; j'étais un étranger, et vous ne m'avez pas accueilli ; j'étais nu, et vous ne m'avez pas habillé ; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité.” Alors ils répondront, eux aussi : “Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?” Il leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne l'avez pas fait.”

« Et ils s'en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. » (Mt 25, 31-46)

La royauté du Christ

Notre vraie grandeur consiste en notre assujettissement à Dieu. Nous dépendons de Dieu en trois choses. Premièrement, nous ne pouvons avoir l'être que de lui. Secondement, nous ne pouvons avoir les moyens d'arriver à lui que de lui. Troisièmement, nous ne pouvons avoir la possession de notre fin et souverain bien que de lui. En quoi les anciens philosophes se trompaient, cherchant leur félicité en eux-mêmes et dans les choses humaines.

Il n'y a que Dieu qui ait droit de souveraineté sur les cœurs. Ni les puissances séculières, ni l'Église même, n'étendent point jusque-là leur domaine. Ce qui s'y passe n'y relève point d'eux. Dieu seul en est le roi. C'est là proprement son royaume. C'est là qu'il établit le trône de sa grâce. C'est en ce règne intérieur que consiste sa gloire. Notre perfection et notre bonheur consistent en l'assujettissement de notre cœur à cet empire de Dieu. Plus notre cœur lui sera soumis, plus nous serons et parfaits et heureux.

Heureuse la vie du cœur où Dieu règne, et qu'il possède pleinement ! Vie séparée du monde et cachée en Dieu ; vie d'amour et de sainte liberté ; vie qui fait que le cœur trouve dans le royaume de Dieu sa joie, sa paix, les véritables plaisirs, la gloire, la solide grandeur, les biens et les richesses que le monde ne peut ni donner ni ôter.


Louis Lallemant, s.j.

Louis Lallemant († 1635), jésuite né en Champagne, se consacra à la formation et à la direction spirituelle de ses jeunes confrères. / Doctrine spirituelle, Paris, DDB, 1959, p. 80s.


Pour prier chaque jour avec MAGNIFICAT cliquez ici pour vous abonner



Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

11 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader