Facebook PixelNeuvaine Irrésistible au Saint Enfant Jésus de Prague - Hozana

Neuvaine Irrésistible au Saint Enfant Jésus de Prague

Neuvaine Irrésistible au Saint Enfant Jésus de Prague

 

Ô Saint Enfant Jésus de Prague, qui, durant Votre vie publique, avez dit : "En vérité, je vous le dit, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et il vous sera répondu !", par l'intercetion de Marie, Votre Mère Immaculée, voici que je frappe, je cherche, je demande la grâce de.... (Formuler sa demande).

Notre Père...., Je vous salue Marie...., Gloire au Père....

 

Ô Saint Enfant Jésus de Prague, qui, durant Votre vie publique, avez dit : "En vérité Je vous le dit, tout ce que vous demanderez à Mon Père en Mon Nom, il vous l'accordera !", par l'intercetion de Marie, Votre Mère Immaculée, voici qu'à Votre Père, en Votre Nom, je demande la grâce de.... (Formuler sa demande).

Notre Père...., Je vous salue Marie...., Gloire au Père....

 

Ô Saint Enfant Jésus de Prague, qui, durant Votre vie publique, avez dit : "En vérité Je vous le dit, le ciel et la terre passeont, mais Mes paroles ne passeront point !", par l'intercetion de Marie, Votre Mère Immaculée, voici que m'appuyant sur l'infaillibilité de Vos saintes paroles, je demande la grâce de.... (Formuler sa demande).

Notre Père...., Je vous salue Marie...., Gloire au Père....

 

 

Prières : Ô Saint Enfant Jésus de Prague, à qui il est impossible de ne pas avoir compassion des malheureux, ayez pitié de nous pauvres pécheurs, et accordez-nous la grâce que nous Vous demandons par l'intercession du Coeur Immaculée de Marie, Votre et Notre tendre Mère. Saint Joseph, Père adoptif du Sacré Coeur de Jésus, priez pour nous.

 

Salve Regina : Salut, ô Reine, Mère de miséricorde,

notre vie, notre douceur, notre espérance,

salut ! Enfants d'Ève exilés, nous crions vers vous ;

Vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.

Ô vous notre avocate, tournez vers nous vos yeux miséricordieux.

Et, après cet exil, montrez-nous Jésus, le fruit béni de vos entrailles.

Ô clémente, ô miséricordieuse, ô pieuse, ô douce Vierge Marie !

Ayez pitié de nous. Amen.

 

 

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader