Le Carême avec les Foulards Blancs - Hozana

Le Carême avec les Foulards Blancs

Foulards Blancs

Le Carême avec les Foulards Blancs

InactiveAvec confiance, avançons ensemble vers Pâques sous le regard de Notre-Dame de Lourdes et de Sainte Bernadette Soubirous !

InactiveAvec confiance, avançons ensemble vers Pâques sous le regard de Notre-Dame de Lourdes et de Sainte Bernadette Soubirous !

Du 6 mars au 21 avr. 2019 - Chaque samedi

J'aime, j'invite mes amis

43 partages
Copier le lien

Qui sommes-nous ? 

Depuis 1926, la Communauté des Foulards Blancs a pour vocation d’accueillir les aînés de tous les mouvements scouts catholiques au service des malades à Lourdes. Elle s'appuie sur trois pilliers : Vivre ensemble, Servir ensemble, Prier ensemble. 

81127-le-careme-avec-les-foulards-blancs

 

Pourquoi prier ? 

« Heureux, vous les pauvres »

Voici que s’ouvre devant nous le temps béni du Carême. Une fois de plus, nous avons le choix : le voir comme un temps d’épreuve dans lequel nous entrons à reculons, si tant est qu’alors nous y entrons, ou le voir et le vivre comme un temps de grâce extraordinaire. Nous savons bien qu’à Lourdes, la Sainte Vierge nous invite à choisir la grâce : « Voulez-vous me faire la grâce… ». Celle qui a été comblée de grâce dès sa conception immaculée sait bien le trésor incomparable qu’est la grâce divine. Elle nous presse, comme elle sut le faire pour Bernadette, à choisir la grâce.

Or, cette année 2019 est à Lourdes une année exceptionnelle appelée « Année Bernadette ». C’est l’occasion de redécouvrir la grandeur de cette jeune fille touchée par la grâce. C’est, chaque année, à la suite de Bernadette, première pèlerine de Massabielle, que nous nous rendons à la grotte bénie. Avec Bernadette, entrons donc dans ce Carême.

« Heureux, vous les pauvres ». C’est cette béatitude que la figure de Bernadette souligne particulièrement. Notre Carême vécue à l’école de la sainte de Lourdes sera donc un temps de grâce si nous apprenons à vivre de cette béatitude pendant ces quarante jours qui nous sont donnés pour nous préparer entrer dans le Royaume promis aux pauvres, Royaume où Marie a promis à Bernadette de la rendre heureuse, Royaume dans lequel la joie pascale nous fait déjà entrer.

Les armes spirituelles du Carême nous sont justement données pour vivre dès aujourd’hui de cette béatitude, prémices des joies célestes. La prière, notamment vécue en communauté par le secours de la neuvaine Foulards-Blancs, nous décentre de nous-mêmes pour que le point de gravité de notre vie ne soit pas nous-même mais le Père céleste qui comble ceux qui l’implorent. L’aumône nous rend non seulement attentifs aux pauvres afin que nous contribuons, par notre charité active, à leur bonheur, mais surtout elle est l’occasion d’un dépouillement qui nous redit que ce ne sont pas de nos biens que dépend notre béatitude. Enfin, le jeûne vient créer en nous un manque afin que nous comprenions par toutes les fibres de notre être à quel point Dieu nous manque tant que nous ne le contemplons pas face à face.

Cette année, la figure de Bernadette nous invite à redoubler de zèle en particulier dans notre jeûne. Elle s’est fait l’humble relais de l’appel de la Sainte Vierge : « Pénitence, pénitence, pénitence. Priez pour les pécheurs ». Le jeûne du Carême est un des moyens concrets de pénitence et nous soutient dans notre effort de conversion. De plus, la parole de Marie à Bernadette nous redit la finalité de notre jeûne quadragésimal : « pour les pécheurs ». Ainsi, pendant ce Carême, ce n’est pas d’abord pour moi que je jeûnerai mais pour offrir cette pénitence pour la conversion des pécheurs, dont je suis, il est vrai, le premier. Voilà sans doute la vraie pauvreté à laquelle nous sommes appelés : accepter d’œuvrer d’abord pour le salut de mon frère plutôt que pour le mien…C’est aussi cela vivre en vrai scout, « fait pour servir et sauver son prochain ». A ceux qui vivent cette ascèse, le Christ promet le bonheur que rien ni personne ne pourra ravir.

                                                                                                          Message de l'Abbé Nicolas Chapellier, aumônier national des Foulards Blancs

Cette année, les Foulards Blancs vous invitent à vivre ce Carême ensemble et à avancer vers Pâques sous le regard de Notre-Dame de Lourdes et de Sainte Bernandette Soubirous. 

81128-le-careme-avec-les-foulards-blancs

 

Mode d'emploi 

Nous vous proposons de prier chaque samedi de ce Carême pour les malades et les hospitaliers que nous accompagnons, pour la Communauté et pour chacun d'entre nous. 

Comment ? En prenant la prière de Consécration à la Vierge Marie en y ajoutant un Notre Père, un Je Vous Salue Marie ou une dizaine ou un chapelet, et en finissant avec ces invocations : « Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous ! Sainte Bernadette, priez pour nous ! Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous. »

 

Bon Carême à tous ! 

Prière de la communauté

O Vierge Marie, Mère de Dieu et notre Mère, nous consacrons à votre Coeur immaculé ce pèlerinage à Lourdes, pour que ces jours relancent notre marche ici-bas à la suite de votre Fils et que nous puisions ainsi poursuivre notre route dans la fidélité au Christ en vivant en vrais scouts. Prenez-nous sous votre protection maternelle ; défendez-nous contre tous les dangers ; apprenez-nous à vaincre les tentations et à fuir les occasions de péché. Faites que votre Coeur immaculé soit pour nous la tente sous laquelle nous abriter, afin que nous trouvions le repos de notre âme, et soit pour nous la route vers le Coeur de votre divin Fils, afin que nous puissions vivre pour lui et être conduits par lui vers le Père dans l'Esprit Saint. Par votre Fiat sans réserve à Dieu, vous vous êtes livrée toute entière à la volonté du Père et avez conformé toute votre vie au mystère qu’il vous a été donné d’accueillir. Apprenez-nous la vertu de franchise pour que, à notre tour, notre oui à la volonté du Père soit un vrai oui. Vous avez été la fidèle servante du Seigneur qui s'est dépensée sans compter dans l'amour de Dieu et des autres, jusqu'à avoir votre Coeur Immaculé comme transpercé par une épée. Apprenez-nous la vertu du dévouement pour que nous sachions être de fidèles serviteurs de Dieu et de nos frères. Préservée du péché, vous avez su, avec la grâce de Dieu, garder votre Coeur dans sa pureté éclatante et vous êtes ainsi notre Mère très chaste. Apprenez-nous la vertu de pureté pour que nous sachions aimer en vérité et d’un coeur sans partage. O Vierge Marie, que votre Coeur immaculé soit la cause de notre joie, O Vierge Marie, par votre intercession, que notre dévouement au service des malades nous fasse grandir en sainteté, O Vierge Marie, apprenez-nous à unir, dans la prière, notre coeur à celui de votre divin Fils. Amen

Priez dès maintenant avec cette communauté en cliquant sur "je prie"

Publications les plus commentées

Semaine 4

Semaine 5

Semaine 6

Voir toutes les publications