Nouvelles (10)

Sixième report ...

Nouvelle #10 - Le 09 Septembre 2014

"Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on vous calomnie de toutes manières à cause de moi.
Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux."


 


Chers priants, c'est sans surprise que nous apprenons le nouveau report du procès d'Asia Bibi, c'est le sixième. La prochaine date du procès est fixée au 16 octobre. Les avocats d'Asia Bibi  semblent confiant.


Ne cessons pas de prier pour Asia, ainsi que toutes les personnes victime de la loi anti-blasphème au Pakistan. 


 










Asia Bibi : le supplice se prolonge, mais l’espoir demeure






Le procès de la jeune Pakistanaise, épouse et mère de famille nombreuse, condamnée à mort pour un prétendu « blasphème », vient d’être reporté pour la sixième fois ! Mais elle tient bon.









 

Emprisonnée depuis plus de cinq ans et condamnée à mort par pendaison sous prétexte de “blasphème” le 8 novembre 2010, Asia Bibi ne voit toujours pas la fin de son calvaire. Son procès en appel vient d’être reporté pour la sixième fois. L’audience qui se tenait ce matin, 9 septembre, devant la Haute Cour de Lahore, n’aura duré que quelques minutes. Le président du collège, Anwar Ul Haq, a renvoyé le procès en appel au 16 octobre, ont communiqué à l’agence Fides les avocats de la jeune femme, Me S.K. Chaudry et Me Sardar Mushtaq Gill.

Toutefois, ceux-ci font montre d’un certain optimisme. Me Gill explique à Fides : « En juin dernier, nous avons présenté une instance spéciale devant la Haute Cour, nous référant à un certain nombre de normes qui imposent au Tribunal d’examiner un cas et de rendre une décision. Le cas d’Asia Bibi devra être entendu. Nous sommes par ailleurs confiants dans le fait qu’en examinant les faits sur le fonds, Asia Bibi puisse être entendue. Les craintes sont seulement dues aux possibles influences négatives ou pressions que les extrémistes pourraient exercer sur les magistrats. Mais le juge Anwar Ul Haq est estimé et correct. Nous avons confiance dans la bonne foi et dans l’indépendance de la magistrature ».La cause de ce nouveau report serait une énième absence de l’avocat des plaignants auquel la Cour, dans sa mansuétude, aurait concédé une dernière possibilité à la contrepartie…
Asia Bibi, elle, n’a jamais bénéficié d’une telle patience, puisqu’elle a le tort d’être chrétienne. La loi anti-blasphème est devenue au Pakistan une arme brandie sous n’importe quel prétexte contre les membres de minorités religieuses. Les magistrats qui se risquent à l’indulgence envers les détenus accusés de blasphème sont menacés de mort et n'osent pas se prononcer. Les meurtres perpétrés sous couvert de cette loi se multiplient sans que la justice pakistanaise n'intervienne.

Derrière les barreaux depuis juin 2009, Asia Bibi témoigne à la face du monde d’un courage et d’une dignité exemplaires, offrant ses souffrances et sa vie en sacrifice, et s’en remettant à la volonté de Dieu : « Lui seul peut me libérer » a-t-elle écrit au pape François. Vatican Insider a démenti à la mi-juillet les rumeurs qui couraient sur son état de santé physique et psychique. Elle tient bon : « Asia va bien et sa foi dans le Christ fait d'elle une femme heureuse, même en prison » avait témoigné le directeur de la REF (Renaissance Education Foundation), Joseph Nadeem, qui avait pu rendre visite à la jeune femme, accompagné de son époux, de deux de ses cinq enfants et de sa belle-fille, à la prison de femmes de Multan.


 


lien vers l'article complet : http://www.aleteia.org/fr/international/actualites/asia-bibi-le-supplice-se-prolonge-mais-lespoir-demeure-5817202565447680


 



 

Nouveau procès prévu le 9 septembre

Nouvelle #9 - Le 01 Septembre 2014

 


Chers priants,


Voici des nouvelles de la situation d'Asia Bibi qui datent du 10 juillet. Un énième nouveau procès se tiendra le 9 septembre. La prière est le seul soutien que nous pouvons lui apporter.


 



Les rumeurs disant que son état empirait ont été démenties. La foi en Christ d'Asia Bibi lui permet plus que jamais de tenir bon en prison. La nouvelle date de son procès en appel a été fixée au 9 septembre 2014.


 


C'est le Vatican Insider qui relaie l'information : il y a quelques jours, une délégation de la REF (Renaissance Education Foundation), un Institut assurant aux enfants de familles asiatiques un accès à l'école, a pu se rendre dans la prison de femmes de Multan au Pakistan. Elle a alors rencontré Asia Bibi : "Grâce au Ciel, le Seigneur la garde en bonne santé", a rapporté le directeur de la REF, Joseph Nadeem, "Asia va bien et sa foi dans le Christ fait d'elle une femme heureuse, même en prison".


 


La délégation n'était pas seule. Avec elle, le mari d'Asia Bibi, ses deux enfants et sa belle-fille. Sourires, larmes, embrassades et espoirs étaient au menu de ces retrouvailles. Ils lui ont également apporté des vêtements d'été, des chaussures mais aussi quelques objets personnels, de la nourriture et des médicaments, au cas où.


Un nouveau procès le 9 septembre


Son procès en appel aura donc lieu le 9 septembre prochain, après plusieurs renvois. Asia Bibi a été condamnée à mort pour blasphème. Ses avocats espèrent que, cette fois, la procédure va suivre son cours. Ils entendent bien tout faire pour prouver l'innocence de cette jeune chrétienne pakistanaise. La défense estime avoir assez de temps pour réclamer le transfert d'Asia Bibi dans la prison de Lahore, capitale de la province du Pendjab où vit sa famille. Les quatorze heures de route, qui séparent Lahore de Multan, sont en effet longues et le voyage en car est surtout extrêmement cher.


 


Radio Notre-Dame : http://radionotredame.net/2014/international/pakistan-apres-5-annees-en-prison-la-chretienne-asia-bibi-garde-le-sourire-28613/


Source Vatican Insider :http://vaticaninsider.lastampa.it/en/world-news/detail/articolo/asia-bibi-pakistan-pakistan-35144/


 


Asia Bibi dans un état critique - bilan de la situation

Nouvelle #8 - Le 10 Juillet 2014

Voici quelques nouvelles d'Asia Bibi, son état est de plus en plus alarmant. Une fois de plus redoublons de prières, partageons cette intention avec tous nos proches. Offrons nos petits sacrifices pour qu'Asia soit libérée et puisse enfin retrouver ses 5 enfants dont elle est séparée depuis presque 5 ans. 


 


Voici un bilan de la situation : 


L’état de santé d’Asia Bibi s’aggrave rapidement, tant physiquement que psychologiquement. C’est ce que vient d’affirmer le Père Ilyas John, prêtre de l’archidiocèse de Lahore, ville où cette mère de famille chrétienne est emprisonnée (à l’isolement, pour des raisons de sécurité), à cause de la loi anti-blasphème. Une déclaration alarmante, confirmée par sa famille, qui a pu la voir dernièrement. Rappelons qu’Asia est mère de cinq enfants, dont elle est séparée depuis bientôt cinq ans. Condamnée à mort en novembre 2010, elle attend que son procès soit révisé, dans des conditions déplorable.


Le « cas Asia » ne mobilise pas seulement la communauté chrétienne (1,6% de la population pakistanaise) mais de nombreux musulmans, opposés à la loi anti blasphème et à la persécution contre les minorités religieuses (3% de la population, composée à 97% de musulmans). Ils ont régulièrement apporté leur adhésion aux journées de prière et de jeûne organisée en faveur de la jeune femme. Aujourd’hui, Akeel Ali Mehdi, musulman engagé dans la défense des droits de l’homme, « condamne avec force l’attitude de la magistrature » (cf. Asianews). Pour lui, « Asia Bibi et sa famille ont assez souffert comme cela. Il est temps qu’elle reçoive les soins nécessaires et que les juges affrontent son cas ». Le procès en appel indéfiniment renvoyé C’est là tout le problème : par peur des représailles de la part des extrémistes musulmans, les juges de la cour d’appel de Lahore gèlent le dossier. Cette peur est justifiée : plusieurs personnes ont déjà payé de leur sang leur soutien à Asia, comme le gouverneur du Punjab Salman Taseer (musulman) et le ministre fédéral pour les minorités religieuses, Shahbaz Bhatti (catholique). Ainsi, le procès en appel de la jeune femme, visant à obtenir sa libération, est sans cesse renvoyé, avec ou sans prétexte, ces derniers étant souvent inadmissibles, au regard du sort de l’inculpée (telle la maladie d’un juge...). En 2014, le procès a été renvoyé au moins cinq fois. Le dernier renvoi date du 27 mai dernier, où le cas a disparu de manière inexplicable du rôle où il avait été inscrit.


Aujourd’hui, on ne voit pas très bien comment Asia pourrait échapper à l’enfer dans lequel la haine et l’intolérance l’ont plongée. Si elle est acquittée et libérée, le sang risque de couler, à son encontre, celui de sa famille ou de ses frères chrétiens. C’est la sinistre promesse des extrémistes. Si elle reste en prison, sans soin et même avec, ses semaines sont comptées. Reste la prière, pour la soutenir, elle et les siens. Demeure aussi la consolation que tôt ou tard, son calvaire fera place au bonheur sans fin promis aux martyrs.


 


Vous pouvez retrouver l'article complet sur aleteia.org


N'hésitez vraiment pas à partager cette intention. En union de prière.  

Et encore une fois ... nouveau report

Nouvelle #7 - Le 28 Mai 2014

 


Le procès en appel d'Asia Bibi qui devait se tenir ce 27 mai 2014 est une fois de plus reporté, cette fois-ci "sine die". Nous sommes donc désormais au 5ème report ! Cela fait ainsi depuis 2009 que cette mère de famille est en prison sans possibilité de voir sa famille, et subissant impuissante les multiples reports.


Si cette nouvelle est source de tristesse, elle nous laisse aussi un délai supplémentaire afin d'intercéder pour Asia Bibi, ne cessons pas de prier pour elle, pour tous ses proches, mais aussi pour ses persécuteurs. 


 


 


"Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux !"   Matthieu V


 


"Et moi, je vous dis : Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent,afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux"   Matthieu V, 43-48


 


Voici les détails du report : 



La première audience du procès en appel d’Asia Bibi, la chrétienne condamnée à mort pour blasphème, ne se tiendra pas aujourd’hui, 27 mai, comme prévu, sachant par ailleurs qu’aucune autre date n’a été fixée et que l’on ne sait si elle le sera. C’est ce qu’indiquent à l’Agence Fides les avocats faisant partie du collège des défenseurs de la jeune femme. Dans un entretien accordé à l’Agence Fides, Me Naeem Shakir, l’un des défenseurs d’Asia Bibi, ne cache pas son étonnement : « Le cas était inscrit au rôle des audiences prévues pour aujourd’hui. Puis, il a disparu à l’improviste. Nous ne savons pas pourquoi. Je peux seulement vous dire que ce qui se passe actuellement n’est pas normal ». Les avocats attendent une motivation officielle de la part de l’administration de la Haute Cour de Lahore permettant d’expliquer la grave anomalie qui se traduit par un déni de justice envers une victime innocente. « À ce point, nous ne savons pas quand ni même si le cas sera examiné » expliquent-ils. De février à aujourd’hui, le procès a subi quatre renvois pour les motifs les plus disparates et le procès n’a jamais commencé. Selon les observateurs, les magistrats de la Cour d’Appel ne veulent pas prendre la responsabilité de le réexaminer et de rendre la justice par crainte de rétorsions de la part des groupes islamiques radicaux. Par le passé, des juges ayant acquitté des chrétiens considérés coupables de blasphème ont été tués. Ainsi que l’a appris Fides, l’amertume et la déception règnent également parmi les membres de la famille d’Asia Bibi. Dans les prochains jours, indiquent les avocats, la jeune femme, qui se trouve dans la prison pour femmes de Multan, sera informée des derniers développements du cas qui la concerne. Asia Noreen Bibi a été dénoncée le 19 juin 2009 pour blasphème aux sens de l’article 295c du Code pénal (insulte contre le prophète Mahomet) par le mullah Qari Muhammad Sallam à la police de la petite ville de Nankana Sahib. Après un procès devant un tribunal de premier degré de cette même ville, elle a été condamnée à mort le 8 novembre 2010. L’appel a été présenté devant la Haute Cour de Lahore le 11 novembre de cette même année mais, pour des motifs d’opportunité, de contexte et suite à des pressions, religieuses et politiques, il a été pris en considération et fixé par la Cour quatre ans seulement après sa présentation. Aujourd’hui, les renvois continuels ne permettent pas encore que se tienne la première audience de ce procès en appel.


 


Plus d'informations sur : http://www.christianophobie.fr/

Asia Bibi : procès en appel fixé au 27 mai

Nouvelle #6 - Le 04 Mai 2014

 Les dernières nouvelles que nous donne  http://www.aleteia.org/


 



Après quatre renvois, la première audience du procès en appel d’Asia Bibi, arrêtée en juin 2009 pour « blasphème » et condamnée à mort en novembre 2010, a été fixée au 27 mai par la magistrature. Son cas sera discuté devant la Haute Cour de Lahore, conduite par le juge Anwar-Ul-Haq.
 
Cela fait déjà plus de quatre ans et demi qu’Asia Bibi attend d’être fixée sur son sort dans la prison féminine de Multan. Les juges eux-mêmes, craignant des représailles, tendent à éviter la responsabilité de trancher un cas aussi délicat, devenu un symbole à travers le monde entier.

Ces renvois répétés, pour des raisons diverses et variées sont invoquées : absence d’un des avocats de la partie adverse, maladie de l’un des juges, changement de magistrat et transfert du dossier à un collègue
 
« Dans le cas d’Asia Bibi, tout retard ou renvoi signifie nier la justice », affirme dans une note envoyée à Fides l’avocat Mushtaq Gill, à la tête de l’ONGLEAD engagée dans la défense des chrétiens pakistanais. « Trop souvent – relève-t-il – la justice est niée aux chrétiens, considérés comme des « citoyens de deuxième classe » , tout spécialement quand il s’agit de victimes accusées de blasphème.
 
Les chrétiens taxés de « blasphèmes », même si c’est la plupart du temps sur la base de fausses accusations, risquent leur vie et, avec eux, ceux qui osent les défendre. Dans certains cas, les leaders islamiques ont émis une« fatwa » (décret religieux) invitant publiquement les fidèles à assassiner le« blasphémateur » présumé, avec exécutions extrajudiciaires, foulant aux pieds l’état de droit.
 
Ainsi Mumtaz Qadri, l’homme qui, en janvier 2011 tira et tua le gouverneur du Pendjab, Salmaan Taseer, coupable d’avoir défendu Asia Bibi, est aujourd’hui acclamé comme un «  héros » . Une mosquée porte désormais son nom à la périphérie d’Islamabad. Voilà pourquoi souvent les chrétiens accusés, s’ils sont relaxés, sont contraints de quitter le pays pour sauver leur vie. Et leurs avocats sont victimes d’intimidations et de menaces.
 
Au Pakistan, une grande partie de la population réclame la suppression de la loi anti blasphème, qui sert à de prétexte à de nombreux règlements de compte. Introduite en 1986 par le dictateur Zia-Ul-Haq, sans aucun passage au parlement, cette loi est le principal point noir du système judiciaire pakistanais 



 


Ne cessons pas de prier pour Asia Bibi et sa famille.

Asia Bibi : “Je le crois, je ressusciterai”

Nouvelle #5 - Le 20 Avril 2014

 


“Je le crois, je ressusciterai”, ce sont les mots mêmes d'Asia Bibi, en ces jours pascals ils prennent un écho tout particulier. Voici quelques nouvelles d'elle : 






La jeune chrétienne condamnée à mort pour blasphème au Pakistan s'est confiée en exclusivité à Vatican Insider. Pour elle, le énième report de son procès est "son Vendredi Saint".


“Je le crois  de tout mon coeur, de toute mes forces et de tout mon esprit, je ressusciterai. Moi aussi, je serai bientôt sauvée.” Innocente, Asia Bibi porte sa croix depuis maintenant quatre ans et demi. La jeune femme chrétienne, condamnée à mort pour blasphème, partage sa foi et son espoir.

Dans un message transmis à Vatican Insider via son avocat et ses proches, Asia Bibi exprime son angoisse quant à ce qui semble bien être "un nouvel acte de discrimination" : “Aujourd'hui, il n'y pas de place pour moi au tribunal, pas de chance pour moi de prouver mon innocence. Je prie et j'espère qu'un juge recevra la lumière de Dieu et aura le courage de dire la vérité", a-t-elle dit, en larmes.
Asia a passé son Vendredi Saint à prier : “Je trouve que ma situation se reflète dans la croix de Jésus, et je suis certaine que mes frères et soeurs autour du monde sont près de moi et prient pour moi. “Quans le Christ ressuscitera pour Pâques, Il décidera d'une nouveau chemin de justice pour moi. Il me conservera avec Lui en un endroit où il n'y aura ni injustice ni discrimination. Le Christ a promis que je ressusciterai avec Lui.”



Pour en savoir plus : www.aleteia.org


 


 "Ne crains pas, je suis ton Dieu, 
C'est moi qui t'ai choisi, appelé par ton nom.
Tu as du prix à mes yeux et je t'aime.
Ne crains pas car je suis avec toi."


 

4ème renvois en 2 mois pour le procès d'Asia Bibi

Nouvelle #4 - Le 17 Avril 2014

Pour la quatrième année consécutive Asia Bibi passera Pâques en prison, son procès vient d'être une nouvelle fois renvoyer "sine die".


 


Plus de précisions :


Le mystère s’épaissit autour des renvois continuels du procès en appel d’Asia Bibi. Ainsi que l’avait anticipé l’Agence Fides ce matin [dans une première dépêche], l’administration de la Haute Cour de Lahore a communiqué que le cas – le seul d’une série de procès en cours – a été renvoyé sine die.


La tactique des renvois continuels – quatre en deux mois – constitue « une atteinte au droit à la justice d’une citoyenne pakistanaise, comme Asia » remarque pour Fides l’avocat chrétien d’Asia, Me Naeem Shakir. Il avait expliqué à Fides qu’après le transfert de l’un des juges, le cas d’Asia avait été confié à un autre collège, puis à un troisième. Le fait est que « l’ensemble des dossiers se trouvant initialement devant le premier collège se trouve désormais devant de nouveaux juges et que les audiences ont toutes été fixées à part celle concernant le cas d’Asia ». Il faudra attendre le retour, pas même certain, du juge qui faisait partie du premier collège et des mois pourraient passer avant que cela n’intervienne.


« Nous sommes déçus et frustrés. Il s’agit d’une procédure qui n’est pas correcte et est peu transparente. Il n’existe aucune raison plausible pour que le seul procès d’Asia Bibi n’ait pas pu être inscrit au rôle. Il s’agit d’un renvoi injustifié. Je demanderai à rencontrer le Président de la Haute Cour pour obtenir des explications. Si elles ne devaient pas nous satisfaire, nous écrirons une lettre en tant que Conseil de l’Ordre des Avocats » indique Me Shakir à Fides. Pour Asia, qui se trouve incarcérée depuis 4 ans et demi, se profilent encore plusieurs mois derrière les barreaux de la prison féminine de Multan.


 


Pour en savoir plus : 


http://www.christianophobie.fr/breves/pakistan-le-proces-en-appel-dasia-bibi-de-nouveau-renvoye


http://www.aleteia.org/fr/international/actualites/asia-bibbi-le-cauchemar-continue-5882603399806976


 


Nous qui allons passer Pâques en famille, entourés de nos proches offrons notre semaine Sainte ainsi que les fêtes pascales pour Asia Bibi et sa famille.


 

De report en report !

Nouvelle #3 - Le 27 Mars 2014

Le cauchemar continue pour Asia Bibi dont le procès est une nouvelle fois repoussé. Continuons inlassablement de prier pour elle et sa famille. 


 


Voici les détails :


Le procès en appel d’Asia Bibi, qui devait s’ouvrir hier, a de nouveau été repoussé. Le nombre des juges était pourtant au complet, cette fois-ci…, mais ce sont des manœuvres qui sont à l’origine de ce nouvel ajournement. L’audience du tribunal d’appel s’est ouverte hier matin à 8 h, mais l’affaire Asia Bibi était la treizième sur le rôle de la journée. À 14 h, les juges se saisissaient de l’affaire. Les avocats d’Asia Bibi, qui avaient patienté, étaient présents mais ceux de la partie adverse, représentant le musulman Mullah Qari Muhammad Sallam qui avait déposé contre Asia le 19 juin 2009, avaient disparu de la salle d’audience… Après 10 minutes d’attente, les deux juges, mécontents de cette offense faite à la Cour, ont donc repoussé l’audience à une date qui n’a pas été précisée. C’est une manœuvre des conseils de l’accusateur qui en dit peut-être long sur le peu de confiance qu’ils ont dans la “solidité” de leurs arguments, estiment les avocats d’Asia Bibi.


http://www.christianophobie.fr/Asia-Bibi

Nouveau report du procès prévu le 26 mars

Nouvelle #2 - Le 24 Mars 2014

Après deux reports de son procès en appel, la Haute cour de Lahore devrait finalement juger de l’appel d’Asia Bibi le 26 mars prochain contre sa condamnation à mort par pendaison pour un « crime de blasphème » qu’elle n’a pas commis. Cela fait quatre ans que cette chrétienne mère, croupit dans la prison pour femmes de Mulan. Elle continue « à prier et à être pleine d’espérance » selon son avocate Naeem Shakir.


 


Redoublons de prière pour Asia Bibi et faisons prier autour de nous !


 


http://www.christianophobie.fr/breves/asia-bibi-proces-en-appel-ce-26-mars-des-prieres#sthash.RORqinQX.dpuf


 

Report du procès

Nouvelle #1 - Le 17 Mars 2014

Asia Bibi, devait être jugée en appel ce lundi 17 mars 2014. Mais en raison de l’absence de l’un des juges de la haute cour de Lahore, où le procès devait avoir lieu, ce dernier a été renvoyé.


Ces prochains jours, l’avocat aura connaissance de la date de la nouvelle audience qu’il espère être fixée « d’ici la fin du mois de mars ».


Ce qui nous laisse encore plus de temps pour prier !


 


Pour plus d'information voir :


http://www.aleteia.org/fr/international/article/pakistan-le-sort-dasia-bibi-se-joue-aujourdhui-5782958480818176